dimanche 31 janvier 2010

LE TEMPS DES UNS ET LE TEMPS DES AUTRES.


Avez vous remarqué cette aptitude du temps (durée) à jouer avec nos fibres sensibles ?
Lorsqu'il est musicien, le temps s'allonge, se raccourcit, comme le font les notes d'une partition :
noires ou blanches, croches (ah ! là, c'est le bonheur suprême !) ou rondes..... et là, c'est la pause, l'attente, la conclusion parfois magique qui s'appuie sur un point d'orgue !
Mais qui est le maître ? Vous ou le temps ?
Tel auteur compare le temps à un cheval dont le cavalier (vous) est libre de le mener à sa guise. Dans ce cas, ce serait vous qui seriez acteur et qui tenteriez de maîtriser le cours du temps ? Vous seriez libres d'avancer avec fougue ou de le gouter avec calme et sérénité, ou encore de vous laisser porter.....

Mais le cheval n'est pas toujours docile ! Ce n'est pas si simple ! Il mène parfois son cavalier sur des sentiers inconnus dont il devient difficile de maîtriser l'issue, et le senti !
Chacun de nous avance indubitablement : le temps le tient, le temps le mène souvent....
Les médias l'ont bien compris qui nous proposent des feuilletons où le temps devient "élastique " à souhait ! Passant( sans état d'âme par des éclipses sur le espaces temps anodins et s'éternisant sur d'autres avec mille détails.
Curieusement, dans la vie quotidienne, c'est sur les moments si "riches" en émotions que le temps passe le plus vite !
Certains s'impriment et peuvent repasser dans la mémoire. D'autres, pourtant très forts, s'évanouissent comme dans les rêves, créant parfois une sorte d'addiction, car on aimerait qu'ils se reproduisent encore et encore.......
Le livre a cela de bien, c'est que sa narration, également "élastique", est matérialisée par le texte. Ainsi il sera possible au lecteur de repasser autant de fois qu'il lui plaira sur un espace temps. Impossible avec l'image mobile*, mais très réalisable avec une photo qui est chargée d'une somme émotionnelle apte à faire renaître des tranches de vie....
(* il m'est arrivé de faire repasser des séquences qui m'avaient parues longues et précieuses mais qui n'étaient qu'intenses, et en les revoyant, dégagées du contextes, de les avoir trouvées si courte et détachées de leur magie.)
Qui peut se targuer de maîtriser le temps ? et serions nous plus heureux pour autant ?
Et les photos illustrant cette page, me direz vous ? Quel est le rapport ? Et bien c'est le dernier petit jardin que j'ai constitué et devant lequel je peux passer de doux moments sereins. Et là, croyez moi si vous voulez, le temps n'a plus tellement d'importance !

samedi 30 janvier 2010

FRAGILE BATTEMENT D'EVENTAIL

C'était au cours de chinois.
Je lui avais demandé si elle pouvait me montrer quelques unes de ses oeuvres.......
Et elle m'a apporté un choix d'éventails, les peintures étant trop fragiles à déplacer......


Je les ai dépliés

Je les ai admirés, et j'ai penché pour celui là que je trouve assez rare dans ses coloris.....

Evidemment, il y en avait de plus colorés, de plus lumineux, mais l'aspect précieux de celui là correspond bien à sa créatrice d'origine coréenne, et peintre de surcroît.

Elle a bien voulu me le vendre, et j'en profite tous les jours.

Et vous l'aimez vous ?

mardi 26 janvier 2010

TRUFFE DU PERIGORD, LA SAISON BAT SON PLEIN

Vous me connaissez ! Je ne suis pas sectaire et prone la diversité gastronomique, donc le plaisir d'utiliser toutes les truffes, durant leur saison et avec des accords appropriés.
Je cherchais donc une recette pour donner un petit coup de chapeau à la Mélano dont c'est la pleine saison de ramassage.
Les livres sont innombrables sur ce champpignon... On n'a que l'embarras du choix.
J'ai saisi celui de Messieurs Olivier - Savignac - Sourzat chez Fanlac et l'ai feuilleté. Il est remarquable, et dieu m'est témoin que j'ai un profond respect pour ces messieurs, tous grands spécialistes des tubers, et plus particulièrement de tuber melanosporum.

J'ai tout de même bondi une fois de plus devant la carte de la page 30. Vraiment elle me hérisse.......

Je sais, ce livre a été édité en 2002. Ces messieurs n'avaient peut être pas le document adéquat. De plus, c'est un livre consacré à la mélano, mais tout de même, de grâce, messieurs, si vous rééditez, rappelez vous que l'Europe ne se résume pas au bassin méditerranéen ce qui est très réducteur pour tuber uncinatum.
Je rappelle que la truffe de Bourgogne pousse dans presque tous les pays d'Europe : de l'Angleterre à la Suède de la Suède à l'Allemagne, la Belgique, le Suisse, l'Italie du nord, les pays d'Europe central, et jusqu'à l'Oural...... il devrait y avoir beaucoup plus de vert sur la carte. de l'Europe.....
D'ailleurs j'adore le vert! Merci par avance.
Et pour les recettes, qui sont innombrables pour la Périgord, vous pouvez vous rendre sur le site de Truffefrance qui propose non seulement de la truffe fraîche, mais aussi de nombreux produits truffés et des livres et plans truffiers. Le cours sur ce site 110 € les l00grs de mélano. Emballage sous vide dans les 24 heures.

jeudi 21 janvier 2010

HISTOIRE TAURIDE DE DROLES DE DRAGONS


En rangeant des bouquins, pour faire de la place...... vous savez ce que c'est, difficile de trier car il y a ceux qu'on aime et que l'on voudrait garder pas trop loin, je suis tombée sur ce manuel qui m'avait beaucoup amusée il y a quelques années.....
Au moment ou toutes les stars en sont de leurs manuels autobigraphiques, j'ai trouvé qu'il était intéressant de prouver que certaines d'entre elles on parfois des choses plus intéressantes à dire, d'autant que cet auteur humoriste nous apprend tout en nous amusant, des traits de zoologies que peu d'entre nous connaissent. Je vous en livre donc un petit chapitre, a vous de dégoter le manuel ensuite !........ (je peux le prêter !)

Texte de Christine Bravo
« les grosses bêtes » aux éditions Michel Lafont (1993)
Parmi tous les animaux mis en scène, j'ai choisi celui ci, vous comprendrez pourquoi !
"L’hippocampe est un poisson qui se prend pour un cheval. Il faut dire que, physiquement, il ne ressemble pas beaucoup à ses petits camarades. Il ne nage pas, se déplace à la verticale, et ne possède pas d’écailles. En plus, il a des crêtes pointues tout au long de l’épine dorsale. Moralité, quand l’hippocampe demande un renseignement à un poisson, ce dernier se carapate sous un caillou en hurlant qu’il y a un dragon. Notre hippocampe regarde de gauche à droite pour voir d’où vient le dragon, et lui aussi se carapate.


C’est alors qu’il tombe sur une hippocampe tapie sous un caillou. La malheureuse est là, immobile, tremblante ; forcément : elle a entendu le cri du poisson. Le mâle déploie immédiatement ses crêtes pointues et jure de la défendre. La belle se réfugie dans ses bras secourables et le héros enroule paternellement sa queue autour de sa taille. En attendant que le dragon s’en aille, nos hippocampes font connaissance.

Or vous savez ce que c’est… la jeunesse, la beauté, les circonstances… tout cela fait qu’ils tombent amoureux. Le mâle esquisse un pas de deux et il s’ensuit une harmonieuse danse nuptiale pendant laquelle chacun s’adresse de pathétiques salutations. L’affaire se conclut par une valse lente et toute la tribu hippocampe jette des grains de riz sur les époux. Je ne vous raconte pas la terreur de la tribu poisson.
Une fois mariée, madame hippocampe a une franche explication avec son époux. En gros, elle lui explique qu’elle est d’accord pour s’occuper de la vaisselle, du repassage, de l’éducation des enfants. Mais la grossesse et l’accouchement, pas question. Son mari rouspète pour la forme, puis il accepte courageusement de faire le boulot à sa place. Parfaitement. Chez les hippocampes, maman pond et papa porte. Une fois que la femelle a déposé ses œufs dans la poche marsupiale du mâle, il se débrouille pour mettre sa famille au monde. Ce qu’il fait de bonne grâce, au bout de cinq semaines de gestation, en agitant son corps d’avant en arrière.. Comme quoi on peut tout obtenir des hommes, pourvu qu’on se change en dragon !"
C'est Christine qui le dit, pas moi.....

Sur les photos : les artistes - a gauche DRAGONET dont on devine le poche plaquée contre le ventre- à droite la DRAGONETTE qui évidemment a gardé la ligne.
Reste à savoir si je vais monter ce livre dans mon grenier ?..... il mérite une relecture !

mercredi 20 janvier 2010

vendredi 15 janvier 2010

CALLIGRAPHIE : PINCEAU

Pour qui souhaite pratiquer cet art,
Le choix des 4 tresors du lettré est primordial :
Pinceau - encre - pierre à encre - papier - tous les manuels vous le diront

La qualité du pinceau, je pense, est de tous ces éléments, le plus important...... encore qu'un bon calligraphe n'hésite pas à graver ou à utiliser d'autres outils..... et a travailler sur de nombreux supports....
Et puis il y a aussi la respiration, la posture et le mental..... un long apprentissage.

La tenue correcte du pinceau est source d' une grande partie de la réussite.
Tous les jours je m'applique à trouver le bon geste......
Les résultats ne sont pas toujours probants !

Pouce vertical, index replié, tiennent la partie haute, tandis que le majeur et l'annulaire, ainsi que la souplesse du poignet, assurent le contrôle du geste....
La paume reste ouverte et le pinceau, jamais orienté vers soi est légèrement incliné vers la droite......
C'est pas encore gagné. n'est ce pas !.....
Mon maître de calligraphie me dit :
souvient toi : l'empereur est en haut, droit, secondé par le premier ministre !..... quelle belle métaphore !
Un petit truc : pour l'entretient de votre pinceau, le laver à l'eau claire froide, et bien l'épointer. J'ai une eau très calcaire. et j'ai abîmé mon premier pinceau de calligraphie. j'ai trouvé une bonne solution pour pallier à cet inconvénient. Après le dernier rinçage, je trempe les poils dans le vinaigre blanc puis je l'essuie délicatement.

Des progrets se font sentir progressivement, mais le chemin de l'aventure entre le vide et le plein reste immense......

J'ai de la sympathie pour certains sinogrammes que je trouve particulièrement harmonieux. Celui ci par exemple : bo qui signifie vague - onde. Signe d'intelligence, il est particulièrement gracieux.
Les autres sinogrammes figurant sur cette page signifient par ordre :
yè : page - ling : guider...... mille excuses pour les accents qui n'existent pas sur mon clavier.
Une référence intéressante pour les non initiés, parce que abondamment illustrée et bien documentée
l'ABCdaire de la Calligraphie chinoise - chez Flammarion prix cultura 9€95

Et puis, et surtout, les manuels très didactiques de SHI BO que vous trouverez sur son site (voir dans la marge à droite).
Entre Ciel et terre - Encres de chine - Saisons - (pour ne citer que ces trois là) devraient être des livres de base pour tout apprenti calligraphe.

jeudi 14 janvier 2010

HAUTEVOIX ET CLAUDE

C'est en pensant à mes ami(es) choristes, qui passent parfois par ici
et à Thérèse son épouse,
que je veux rendre ce modeste hommage à Claude Martin.

Il nous a dirigés pendant huit années avec beaucoup de générosité .
Il nous a aussi fait connaitre des expériences musicales riches et variées.
Celles qui m'ont le plus marquées, ce sont les rencontres avec ses amis de Moravi et le voyage qu'il avait organisé chez eux. Quels moments joyeux et pleins d'amitié. Ceux ci nous le rendaient bien qui étaient venus plusieurs fois, mais aussi participer au dernier concert que nous fimes avec notre chef.

Les après concerts étaient également toujours fort joyeux !

Des amitiés solidees sont nées qui perdurent à ce jour.
Qu'il me soit permis de lui dédier ce poème extrait du livre de françois Cheng : Le livre du Vide Médian......

Parfois les absents sont là
plus intensément là
mêlant au dire humain,
au rire humain
Ce fond de gravité
Que seuls
ils sauront conserver
Que seuls
ils sauront dissiper
Trop intensément là
ils gardent silence encore......

Ce vide médian , (yin et yang, ce Trois né du Deux, jaillissait de toutes nos répétitions.....

Je lui souhaite un bel au delà.

lundi 11 janvier 2010

DEUX PERLES........

Fidèle à mes habitudes, j'affiche ici deux oeuvres qui m'ont paru tout à fait dignes de votre attention

Tout d'abord ce livre :
résumé : une "écrivaine" célibataire, dans l'après guerre envoie et reçois des courriers.... En quête de sujet, et suite à une lettre reçue de Guernesey, elle finira par rencontrer de solides amitiés au sein d'un groupe littéraire dont le moins qu'on puisse dire est qu'il est a-typique ! Le style est vif, chargé d'humour, parfois profond et émouvant.....L'histoire est romantique à souhait : je rejoins Gavalda : un pur régal !

Cette aventure, vécue par Gilbert Montagné, m'avait tellement émue que je n'ai pas pu résister à son achat. J'espère que vous en ferez autant. Achetez la et puis prêtez la à tous ceux qui ne l'ont pas vue......Une belle histoire vécue d'humanité. Cela vous re-cadre de façon radicale et laisse à réfléchir, lorsqu'on compare ces courageux tibétains, et la vie sophistiquée et polluée que nous vivons ! Chose importante, la vidéo propose l'expédition uniquement.

vendredi 8 janvier 2010

TRUFFICULTEUR FRANçAIS : MERCI


Si je vous propose ici la couverture du Trufficulteur français,
c'est parce que, pour toute personne qui s'intéresse sérieusement à la truffe, cette revue trimestrielle est unique en France, donc incontournable.....
Mais comme vous ne la trouverez pas dans les kiosques,
je vous remets ses coordonnées :
BP 7065 - 7 rue du Jardin Public - 24007 Perigueux Cedex
Tel 05 53 08 81 83 - télécopie 05 53 09 55 80

Je tiens particulièrement à rendre la politesse et surtout à remercier Mr Savignac, le Président de la fédération française des trufficulteurs.
J'ai pu constater que le devoir d'information est dans cette équipe tout à fait objectif, puis qu'elle a édité mon article : (faire un double clique sur l'image pour l'agrandir)



Cet article met en valeur la gastronomie de TOUTES LES ESPÈCES DE TRUFFES et cherche à attirer l'attention sur la finalité intelligente DE L'UTILISATION des produits, à savoir, l'utilisation optimale dans les cuisines des chefs et des ménagères des qualités originales de chaque tuber.
J'ai encore, hélas, été témoin ces derniers temps, de l'utilisation systématique de succédanés (huile de truffe, sans truffe) chez des chefs qui ont pourtant une cuisine remarquable. Non seulement il n'y avait pas de truffe dans l'assiette, pour l'un d'entre eux, mais en plus, l'appellation du plat " au parfum de truffe" était frauduleuse.... Quel dommage de voir cela dans des maisons qui ont autant de talent !
Merci encore à cette fenêtre ouverte sur une information gustative qui doit absolument S'INTENSIFIER. Je ne résiste pas au plaisir d'afficher la dernière image, qui m'était adressée, mais dont je ne doute pas que tous les acteurs positifs de la trufficulture française la méritent aussi !
Et je ne pourrais qu'encourager les régions truffières à prendre plus souvent la plume, car il y a partout des articles intéressants à faire, que ce soient des texte concernant la truffe au quotidien, ou les histoires de truffes........

Enfin permettez moi de vous rappeler que j'ai écrit et illustré
AU PLAISIR DE LA TRUFFE - éditions CPE
qui traite de la cuisine de la Truffe de Bourgogne, avec des recettes et des conseils éprouvés.
Vous pouvez l'obtenir de différentes manières mais aussi en me contactant par E mail, en haut et à droite de cette page.
SOYEZ EXIGEANTS, EXIGEZ UNE TRUFFE CORRECTEMENT PRÉPARÉE.

mardi 5 janvier 2010

PEINTURE CHINOISE

La bonne surprise de ce jour, c'est l'envoi, avec les voeux d'une amie chère, d'un lien représentant par animation ce joyeau de la peinture Chinoise de l'époque des Song du Nord.....

Oeuvre de Zhang Zeduan, 1085/1145, elle est exposée au Musée impérial de Pékin.

Ce qui en fait l'intérêt, c'est déjà sa grande beauté, sa rareté (premier grand paysage sur rouleau de soie de 24 cm sur 537cm !)
Je vous en avais déjà parlé dans l'un de mes anciens posts, mais c'est le genre d'oeuvre dont on ne se lasse pas.........

Ce qui est amusant dans la présentation qui m'a été adressée, c'est l'inter-activité introduite dans le déroulement de ce long rouleau....
A vous de le découvrir...... vous me direz ce que vous en pensez !
http://www.npm.gov.tw/exh96/orientation/flash_4/index.html


Sii vous voulez en savoir plus, vous pouvez aller sur le net ou vous aurez différentes propositions, ex :
www.chine-information.com/chine-qingming-shang-he-tu-1708htlm
sur lesquelles défile l'oeuvre......
Cette peinture a été souvent reproduite. Il en existe à l'heure actuelle 30 versions de qualité toutes conservées dans des collections privées ou publiques.
J'en profite pour rappeler que dans la culture chinoise, la reproduction d'une oeuvre n'est pas considérée comme un plagiat, mais plutôt comme la preuve de la maîtrise de l'artiste qui la réalise et donc comme une preuve de sa qualité artistique.
Je laisse à imaginer la patience et le talent des artistes, car les détails très petits, sont extrêmement précis

dimanche 3 janvier 2010

L'ESPIEGLE "LILI" FAIT L'APPRENTISSAGE DES BAGUETTES...

Pour clore le séjour, mamie a préparé un repas chinois......
Admirez le résultat ! Sans se faire prier, M.... trois ans s'est exécutée !



Je suis très fière de constater que ce petit bout de chou, pas du tout inhibé s'est lancé illico dans l'aventure : confiance et témérité, ça a payé !

samedi 2 janvier 2010

BONNE ET HEUREUSE ANNÉE......

Je vous souhaite, chers visiteurs, une bonne et tonique nouvelle année....
Positivez ! il n'y a que cela pour s'en sortir, non ?
Donc Positivez .... et restez ZEN quoiqu'il vous arrive....


Oui, je sais, facile à dire ! mais si vraiment on veut, on peut ?
Merci pour vos visites régulières et pour les messages qui me parviennent. C'est encourageant et enrichissant aussi.
J'espère surtout ouvrir pour vous quelques petites fenêtres.... et a l'occasion vous faire un peu rêver, ou réagir, en partageant mes reflexions toutes simples, mais sincères ......

POSITIVER, AVEC ARTHUR, BEN VOYONS !


Un film qui n'en est pas un......
La signature : Luc Besson.......On aurait pu penser que.......
Je me demande s'il ne s'agit pas d'un raclage de fond de tiroirs. Jouant sur le succès du premier film, je me dis que.le travail a été baclé, pire je pense qu'il peut s'agir de ..... l'utilisation de bouts de films d'animations rejetés peut être lors du montage du premier film, et utilisés ici pour en réaliser un deuxième ? Pas de scenario.... Seul objectif semble-t-il : faire du pognon.... en jouant sur la confiance du public ....
Un ratage total, une véritable arnaque.......
Dans les salles des ventes, lorsqu'on expose et vend à prix d'or, à des collectionneurs âpres à la spéculation, des ratages d'oeuvres tout juste dignes de la corbeille à papier, mais qui sont signés, le client sait ce qu'il achète. On le lui met sous le nez...... et comme il ne se soucie pas de l'art, mais uniquement de faire de l'argent, c'est à la limite, quelque part plus sain...
Tandis que ce film...... comment peut on appeler cela un film ?
Comment peut on oser proposer une ratage pareil aux enfants ?
Je trouve le public rudement gentil.... il devrait se rebeller et demander à être remboursé à la sortie...... c'est un petit budget d'aller au cinéma à 5 !

Franchement, le signataire est le vendeur, donc l'arnaqueur......

Lisez les critiques sur l' internaute cinéma.......et encore, certaines ne sont pas affichées...... parce que sans doute trop justes et gênant le profit........ (je sais de quoi je parle puisque nous avons réagi sur ce site et que le message n'est pas paru)
" le film après une heure vingt d'images poursuite sans issue et de gags sans intérêts, arrive enfin à ce qui pourrait être le début de l'histoire..... et puis plus rien.... a suivre.......
La grosse Arnaque......
vous pensez remplir vos salles la prochaine fois monsieur Besson ?


Heureusement, à la maison, nous avions un certain nombre de best sellers pour tous les âges et nous nous sommes empressés de relever la barre..... D'ailleurs, voyez les sourires......

Ils ont appris une chose : tout ce qu'on propose au cinéma et ailleurs n'est pas forcément bon à prendre !