mercredi 4 décembre 2019

S.O.S TOLÉRENCE.....

L’intolérance est partout, exacerbée par l’utilisation À OUTRANCE des réseaux sociaux ! 
C’EST CONSTERNANT 
ET A PERDRE SON BON SENS SI L’ON NE RESTE PAS VIGILANTS……

GARDER SON HUMOUR, relativiser…….. est le seul remède !
Voici un exemple remarquable reçu ce matin par mail……… et signé sans doute d’un “pseudo” !

Je me fais un plaisir de vous le faire partager !

"Lettre au Tribunal administratif de Nantes !

Cher Monsieur le Tribunal,
J'ai pris connaissance il y a quelques jours de votre décision d'interdire la crèche de Noël traditionnellement installée dans le hall du Conseil Général de la Vendée.
Quelle mouche vous a donc piqué ?
Vous avez fait des études je suppose. Peut-être savez-vous donc que Noël  vient du latin 'Natalis' qui veut dire Naissance. Alors je vais vous livrer un secret que vous voudrez bien transmettre à vos confrères qui peut-être nagent avec complaisance dans la même ignorance que vous. La naissance dont il est question est celle d'un certain Jésus de Nazareth né il y a un peux plus de 2000 ans. Je dis ça parce qu'étant donné que vous n'avez pas interdit les illuminations de Noël, je suppose que vous ignoriez ce détail. 
Voyez-vous, Noël n'est pas l'anniversaire de la naissance du Père Noël (je suis désolé si je casse ici une croyance ancrée en vous) mais bien celle de ce Jésus. Interdire une crèche sans interdire toute manifestation publique de cette fête est aussi stupide que si vous autorisiez la fête de l'andouillette tout en interdisant la consommation d'andouillette le jour de la fête de l'andouillette.
La crèche c'est ce qu'on appelle une tradition. Et ne me faites pas croire, Monsieur le Tribunal, que le principe de la tradition vous est étranger. 
Sinon comment expliquer que les magistrats exercent leur métier dans un costume aussi ridicule si ce n'est parce qu'il est le fruit d'une tradition ?
Vous êtes un briseur de rêves Monsieur, vous êtes un étouffeur de sens. La crèche c'est Noël et Noël c'est la crèche. La crèche c'est aussi l'histoire d'une famille qui faute de droit opposable au logement est venue se réfugier dans une étable. C'est un signe d'espoir pour tous les sans-abri. La crèche c'est aussi un roi arabe et un autre africain qui viennent visiter un juif. 
C'est un signe d'espérance et de paix en ces temps de choc de civilisations, de conflit au Moyen Orient et de crainte de 'l'autre' attisée par des attentats horribles. La crèche c'est aussi des éleveurs criant de joie et chantant dans une nuit de décembre. Connaissez-vous beaucoup d'agriculteurs qui rigolent en cette période de crise ? La crèche c'est un bœuf, symbole de la condition laborieuse de l'homme. Enfin, la crèche, c'est un âne, même si 
une rumeur court disant que cet âne a quitté la crèche en 2014 pour 
rejoindre le Tribunal administratif de Nantes et ne semble pas en être revenu.
Malgré le fait que vous allez sans doute, par souci de cohérence, vous rendre à votre travail le 25 décembre, je vous prie de croire, Monsieur le Tribunal, à l'expression de mes souhaits de bon et joyeux Noël."


Jean Pierre Santon - 
... sans doute un pseudo !
Retable de Moulins

mercredi 27 novembre 2019

LA CONFRERIE DE LA TRUFFE DE BOURGOGNE A FÊTÉ DIMANCHE SES 25 ANS ET SON 67ème CHAPITRE

Un moment fort du chapitre : le Chef Alberto Lacono et sa meule de Parmesan......
Force est de constater que la Confrérie de la truffe de Bourgogne, née en 1994, à Is sur Tille (son "berceau"),  se porte bien ! 
Elle vient de fêter - ce dimanche 24 novembre 2019 - ses 25 ans de bons et loyaux services,   dans la bonne humeur et la convivialité, toute dévouée qu'elle est  à :

 TUBER UNCINATUM :  la truffe de Bourgogne.
Une Confrerie dynamique :  toutes les générations se côtoient !
Si l'on en croit la photo, la relève s'annonce comme un bon cru à observer cette joyeuse compagnie des Hauts Dignitaires qui n'hésitent pas à joindre à leur groupe, enfants et petits enfants !

La confrerie est dynamique ! Les manifestations en France et à l'étranger ne se comptent plus, toujours  spirituelles et "savoureuses"! Le groupe  propose des séances de cavage, des ambassades, des chapitres avec intronisations et menus truffés, et il n'hésite pas à se déplacer pour la bonne cause : celle de la truffe de Bourgogne bien sûr !

Au cours du chapitre, et à l'occasion  d'autres circonstances et déplacements, c'est toujours un moment savoureux que celui des intronisations où chaque impétrant reçois un discours truculent et personnalisé  peaufiné  par le Grand Maitre, Jean Louis Mangel.
Je tiens aussi à mentionner la fidelité des intronisés et la participation active qu'ils apportent aux manifestations de l'association.

Je ne citerai pas ici  les noms et qualités des hauts dignitaires ni leurs fonctions respectives  car vous pouvez les trouver en cliquant sur le lien du site "CONFRERIE DE LA TRUFFE DE BOURGOGNE" mis à votre disposition dans la marge.

Dimanche donc, cette joyeuse journée s'est déroulée , à Beaune, autour d'un repas à l'italienne, cuisiné et animé par Alberto Lacono, chevalier de la Truffe d'Alba. 
Voici le menu qu'il nous a proposé :

Menu du dimanche 24 novembre 2019
Restaurant L'amarone à Beaune
Pizza Noire géante Ricotta, Mozarella, Parmesan et truffe.

Mise en bouche
Pizza noire géante Ricotta, Mozarella, parmesan et truffe
Meule de Parmesan flambée, pasta, noisettes du Piémont et truffes de Bourgogne
Glace à la truffe de l'Amarone et balsamique
"Porcetta", polenta et petits légumes
Tiramisu et ratafia truffé.

Plats truffés avec Tuber uncinatum


Au cours du repas, outre les intronisations, nous avons découvert le magicien Talam et entonné avec entrain la chanson de la truffe - Paroles du Grand Maitre sur l'air de taverne du roi Arthur de Purcell.
Je vous invite, chers lecteurs, si vous ne  connaissez pas, la truffe,  à vous lancer  dans les activités que vous propose la Confrérie ! 
Vous passerez de fort bons moments, si nécessaire et "reconstituants" !  dans cette période difficile que traverse notre société.
La médaille que je me fis un plaisir de créer à l'époque où toutes sortes de chiens cavaient, chiens de bergers pour la plus part. Ici, le Bearded Collie. Un adorable toutou excellent truffier pourvu qu'on l'éduque.


"Tuber uncinatum gustate sublime" ! 
telle est notre devise !

vendredi 8 novembre 2019

PARC NATIONAL DES FORETS DE BOURGOGNE ET CHAMPAGNE !

SALUONS - Ce 6 novembre 2019 - LA NAISSANCE D’UN CONSERVATOIRE : 

Le (11ème) Parc National  :
“Parc National des forêts de Bourgogne et Champagne “ 
dédié à la conservation de la forêt.
Certains de ses arbres ont vu la Révolution, c’est dire son ancienneté.  Sur 240 000ha, ce qui le caractérise c’est la diversité de ses futaies dites futaies irrégulières, puisque non plantées, mais poussées naturellement. 
Photo Msg2019

Sa richesse : c’est son ancienneté, la variété de ses sujets, arbres, et plantes qui en tapissent le sol. 
La petite chauve-souris à l'affut des proies -photo  MSG2019

Cet endroit est voué à une vie naturelle, sans intervention de la main de l’homme : c’est un conservatoire d’essences de toutes sortes qui vont vivre leur vie naturellement. 
La diversité est large, autant pour les arbres que pour les fleurs ou pour les sols et les rivières qui y coulent  : l’idéal pour développer la biodiversité et étudier objectivement l’évolution des plantes et des arbres. 
La cigogne noire, très rare,  est présente dans le parc - Photo prise durant le reportage.

On trouve cela aujourd’hui dans des confins inhabités, quasi inaccessibles à l’homme. Cette fois ci, la forêt primaire sera à notre portée dans son expression la plus naturelle.
Ça va être la fiesta chez les insectes, les mousses, les lichens et autres êtres vivants de nos sous bois !

On a trop longtemps méprisé l’importance  des plantes. On ne peut pas survivre sans elles, et ils serait temps d’en prendre conscience et de les étudier mieux car elles ont des exemples à nous donner…….
J’en profite donc pour vous indiquer des livres que je viens de lire comme des romans…. passionnants. Si vous faites comme moi, vous changerez certainement votre point de vue vis à vie de notre Nature Mère……. 
                               Je ne doute pas qu’il en existe beaucoup d’autres…..



Le projet de ce parc a mis 10 ans à aboutir. Mais ce n’était pas du temps perdu ! L’humain doit se montrer plus modeste et surtout plus respectueux de la nature qui l’entoure, laquelle n’est pas un décor, mais bien un précieux environnement dont il n'est qu'un acteur, pas le maître ! 
Photo MSG@19

Elle est indispensable dans son bon fonctionnement à notre survie.

dimanche 3 novembre 2019

YAN PEI MING - REPLAY - L'ART DE PEINDRE


C’est l”histoire d’un jeune peintre né en 1960 dans un  Quartier aujourd’hui disparu de Shanghai et venu en Europe pour étudier la peinture occidentale. 

Il entrera en 1981  dans cette école où je fis mes études 20 ans plus tôt :  l’ENSBA, (traduisez Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts )  à Dijon. 
C’est à Dijon qu’il rencontrera également les fondateurs du Consortium, centre d’art contemporain, qui lui permettront d’accéder rapidement, grâce à son talent,  à la scène internationale de l’art contemporain.


Photos MSG prises durant l'émission.
Ses expositions récentes  ont eu un vif succès que ce soit à Paris, au Louvre,  au Musée d’Orsay, à Ornans ou au Musée des Beaux Arts de Dijon.

Je me permets de vous conseiller de découvrir ces deux émissions que nous a offert France-5,  pour  y voir, dans toute sa simplicité,  le peintre en action ! 
C’est envoûtant !
D'abord, quelques images......
Portrait de Courbet..... l'artiste peint dans son atelier dijonnais. A Ornans, il put s'installer dans celui de  Courbet pour y créer certaines oeuvres de l'exposition de l'été.

Comment ces oeuvres monumentales  peuvent elles jaillir de si jolies petites mains,….


La peinture évolue sous nos yeux. Ici un visage est transformé........

"L'enterrement à Shanghai "- il s'agit de l'enterrement de la mère de l'artiste -
un moment intense à découvrir dans sa genèse sur le replay.
Cette oeuvre est un "écho" à celle de Courbet : l'enterrement à Ornans
Notez  au premier plan, sa fidèle petite chienne......
L'accrochage au Musée d'Orsay
(cliquer sur les images pour les agrandir)
Vous y découvrirez  quelque chose de précieux : la sincérité de l’artiste.
Ce qui m’a amusée, c’est la réponse donnée par celui-ci  à une question que lui posait le “Candide” sur la difficulté de manier les grands pinceaux qu’il s’est fabriqué…..
“C’est comme Zidane !” A-t-il répondu…. “Lorsqu’il envoie un ballon, il sait exactement où il l’envoie et comment il va tomber”.
Dans l'atelier de Dijon : l'artiste prépare son intervention à Ornans - sur le mur du fond, en rouge, son interprétation du "el tres de mayo" de Goya.

Chers lecteurs, si vous aimez la peinture, n’hésitez pas et rendez vous sur France-tv replay. France5 jusqu'au 19 novembre.
Titres :  “De Ornans à Shanghai “ 
et pour la seconde “Un enterrement à Shanghai”
Le peintre en pleine création, c’est assez époustouflant !


vendredi 1 novembre 2019

LA SORCIERE S'OFFRE DES FLEURS.......

Eh oui, bonnes gens ! 
J'ai fêté Halloween avec les enfants du village, et nous nous sommes  bien amusés !
Illustrations MSG

DING DONG 
FAIT MA PORTE
... ET LES RIRES FUSENT.......
Déguisée en sorcière, comme il se doit, je me suis régalée lorsqu'en l'ouvrant , coiffée de mon chapeau pointu et armée du balais je lançais d'un ton bizarre ! 


"Qui c'est que c'est ???????"
Et les petits visages un peu tendus se demandaient bien  ce qui allait se passer  !
...et puis, distribution de bonbons, comme il se doit, et à ceux qui ont bien voulu chanter, j'ai offert deux joyeux poèmes pris sur le net !
En voici un : 
La sorcière a froid aux pieds
La sorcière a froid au nez
La sorcière est enrhumée. 
Je lui donne un mouchoir bleu,
Vite elle ferme les yeux
Je lui donne un mouchoir blanc,
clic, elle claque des dents
Je lui donne un mouchoir noir :
elle éternue jusqu'au soir.
Je lui donne un mouchoir vert :
PAF ! Elle tombe par terre.
La distribution finie,  les petits trolls s'envolaient comme de légères chauves souris.... jusqu'aux suivants !
Aujourd'hui c'est Toussaint :
Jour triste ou jour gai ?
Cliquer sur les images pour les agrandir

Je me suis offert des chrysanthèmes car il est plus plaisant de les contempler,
vu leur grande beauté,
que de les déguster par la racine !

Ils illuminent le séjour....

"Je vous conseille d'en faire autant !"
Qui a dit que c'étaient des fleurs tristes ?

mardi 22 octobre 2019

WILLIAM CHRISTIE JARDINIER DES VOIX

"Il n'y a pas un opéra baroque italien, allemand, britanique ou français où il n'y a pas une évocation d'un jardin.
Le jardin était en quelques sortes un lieu de repos, une vision du Paradis nous dit l'artiste....... " 
...et il applique ce qu'il dit tout en menant de front sa création arborée et la pratique de la musique. Ce jardin baroque se situe en Vendée, à Thiré,  sur un terrain improbable où la végétation a du être créée par lui -et ses fidèles jardiniers- Tout a été planté et travaillé savamment selon les dessins du maître. "
Photos MSG prise pendant l'emission. William Christie dans son séjour nous reçoit.....
Quand je pense que j’ai failli rater cette émission….. William Christie "soi-même" dans ses jardins….. au milieu de ses créations et de ses créatures…. Le magicien face à son oeuvre toujours en devenir.
La musique baroque, c’est une étoile  qui étincelle au milieu de toute cette grisaille  des programmes :  séries,  débats politico-sociaux,  et autres polars qu’on nous assène quotidiennement.... S'ils   "meublent nos soirées",  il faut bien admettre cependant qu'ils  nous laissent moroses, quand ils ne nous  dépriment pas  tant ils ne nourrissent pas l’âme !

L'émission de William Christie, je l'ai prise au vol ! …. En zappant ! Car elle n’était pas indiquée sur mon journal télé ! qui lui  m'annonçait une émission sur les sardines…… j’ai donc zappé après avoir regardé un Léonard De Vinci….. dont le portrait était bien palot, puis je suis passée à autre chose !
Et c’est en  “re-zappant” que je suis tombée dessus,  par hasard, pour n’en voir que la fin…… sympa, mais un peu court !
Ce matin de l’ai cherchée dans les replay de France TV, mais n’ai trouvé que des brides par ci par là. Merci quand même à france.tv et à You tube qui permettent d’en explorer et entendre quelques échantillons.

Je n’ai pas résisté à l’envie de faire quelques photos de ce fabuleux jardin durant l’émission….. Leur qualité est médiocre, mais cela vous donnera une petite idée......
Le Maitre entre dans la demeure qui date du XVIe siècle.


Les musiciens placés sur une plateforme au centre du plan d'eau donnent le meilleur d'eux mêmes

J'ai, comme chaque fois apprécié les voix, dont le timbre est si particulier, les instrumentistes, le jardin, oeuvre du Maitre, dont la formation, on ne le sait peut être pas, fut aussi plasticienne ! (Ne nous offre-t-il pas  là une autre face de sa créativité ! )

Les ifs sont taillés afin de donner un petit air oriental.... thème prisé de l'art baroque.

Retenez le nom des lieux : le jardin de Thiré, en Vendée….
Il s'y donne un festival chaque été.
 Cette réalisation baroque    a tout de même demandé 20 ans de jardinage, le temps que ça pousse…. les ifs, les charmilles et autres buis ont pris forme…….Parallèlement, la qualité des ensembles musicaux , qu’il s’agisse des Arts Florissants dont je n’ai cessé de  suivre la route depuis ses débuts (il y a 40 ans) et toutes les autres activités conduites avec succès au service de la musique baroque….. tout cela  contribue à nous charmer.
                             
Un concert sous les frondaisons.....

Messieurs et mesdames les programmateurs ce n’est pas en n’en  faisant pas écouter qu’on fait aimer la musique  baroque et classique ! Mettez nous en davantage et le moral des français s’en portera certainement mieux…… A commencer par quelques inclusions même “homéopathiques” dans le journal parlé ! 


Le site des Arts Florissants :

L'artiste pour finir constatait que les Arts Florissants avaient fait pas mal de "petits" et que des concerts baroques étaient maintenant donnés par une bonne quinzaine d'ensembles de qualité, et il s'en réjouit !
Heureux Homme !

mercredi 16 octobre 2019

FETE DE LA TRUFFE ET DES PAPILLES A IS SUR TILLE C'EST SAMEDI

Tout autre renseignement sur le site de la confrerie
voir lien 
dans la marge : 
rubrique : Des sites à visiter 
CONFRERIE DE LA TRUFFE DE BOURGOGNE.

vendredi 27 septembre 2019

JACQUES CHIRAC, L'EXCEPTION A LA FRANÇAISE........

Même si je m’y attendais, tôt ou tard, le “départ” de Jacques Chirac me touche profondément. Pourquoi ? Par ce qu’il a été “mon champion” pendant de longues années.
J’appréciais énormément son dynamisme, son efficacité, son humanisme, son humour…..à tel point que le lendemain de l’élection de F. Mitterrand, en 1988, je suis allée au travail "habillée en noir." L’avenir pour moi perdit soudain de sa saveur et le temps était devenu gris et maussade, au propre comme au figuré…….


Ce qui le caractérisa : son empathie pour la France et pour les français.
Son style aussi, tout a fait personnel .....
et cela m'agace , cette manie des uns et des autres qui cherchent à le "classer" constamment car il avait son originalité propre. faisant fi  des "travers" des uns et des autres et surtout de ceux des "partis".

J’ai regardé longuement les débats d’hier soir, passant d’une chaine à l’autre. Ils ont eu  le mérite, par des échanges successifs avec des personnes l’ayant côtoyé,  de nous faire découvrir un peu plus sa personnalité charismatique. Ces débats ne m’ont pas déçue, quand, en plus ils m’ont  informée et parfois amusée. 
Capture d'écran durant l'emission su Fr3
Je reste admirative devant la dimension de ce personnage qui aima tant la France et “ses” français, et dont la culture au propre, comme au figuré, était impressionnante, 
sans qu’il n’en fit jamais “étalage”……  
ce qui ne fut pas le cas de “Tout le Monde” !

J’appréciais aussi énormément sa force à savoir dire “non” au "plus grand" et à mettre le doigt sur les “vrais” problèmes, à commencer par ceux de l’état de la planète…….. et du  sida......


J’ai aussi une pensée émue pour Bernadette, son épouse, sa conseillère et son bras droit, qui elle aussi a une dimension “hors norme” pour avoir su “tenir le coup” auprès d’un époux aussi “extraordinaire” ! 



Chapeau “Madame” ! Non seulement vous faites honneur aux femmes françaises en général et à la noblesse, en particulier, mais vous avez aussi un grand sens du devoir et certainement un pouvoir “d”aimer “ qui dépasse largement la moyenne !

Question : cet homme a vécu à une époque où ni les  SMS ni le portable n'avaient envahi l'hexagone, mais  à votre avis, que vaut-il mieux ? un contact direct avec échange oral et physique ou........ un  échange informatique ?

lundi 23 septembre 2019

FETE DE LA TRUFFE ET DES PAPILLES - 29 OCTOBRE PROCHAIN




J'AI LE PLAISIR DE VOUS ANNONCER 
la toute prochaine  Fête de la truffe et des papilles
qui se célèbre à Is Sur Tille
le samedi 29 octobre
autour de la TRUFFE DE BOURGOGNE
Voici ci-dessous le programme qui m'a été communiqué 
par l'Office du Tourime d'Is sur Tille
en Côte d'Or.

Cliquer l'image pour l'agrandir
 La Confrérie de la Truffe de Bourgogne, 
Co-organisatrice, vous propose donc ses prestations habituelles.
Vous pouvez en consulter le détail sur son site que vous trouverez ci joint 
rubrique : "des sites à visiter".
Ne manquez pas de le parcourir ! 
Elle propose également d'autres activités autour de la truffe...... 
curieux et gourmets, c'est le moment de vous , lancer !

lundi 16 septembre 2019

EXPERTISE ! VOUS AVEZ DIT EXPERTISE.......EST-CE UNE AFFAIRE CONCLUE ?

Affaire conclue : "j’ai appris beaucoup de choses….. disent les vendeurs en quittant le plateau !"
Pourtant, si l’émission est bien sympathique je m’interroge et me demande comment les “experts sont (ils et elles) formés ! ….. car certaines expertises sont vraiment olé olé !

C’est l’estimation du plan Turgot” qui , récemment, m'a fait sortir de mes gonds……..



Ce plan a été gravé sur cuivre à l’eau forte et au burin. les plaques d’origine….. sont conservées à la chalcographie du Louvre……
Je m'attendais à apprendre quelque chose sur ce plan fameux. Hélas, les explications données par “l’experte” sur la technique de la gravure sur cuivre, furent  totalement fantaisistes….., que de sottises  !
Quand on n’y connait rien dans les techniques, on se tait !
ou on s'informe avant l'émission !

Il s’agissait je suppose d’un retirage mais un retirage de quoi ? des cuivres originaux, donc de gravure…..ou d’une héliogravure…… . Donc d’un fac-similé……
Quand aux plaques de cuivre, madame, elles coûtent cher et sont difficilement trouvables sauf à Paris et encore... si on a l'adresse !..... en conséquence, je ne connais donc pas un seul graveur qui penserait à les “jeter” !

L’explication incorrecte sur la technique utilisée pour le tracer et le tirage de ce plan était des plus fumeuse…. 
La perspective fut qualifiée “d’étagée !” Non ! elle a pour nom perspective cavalière……. Sur quel papier était il tiré ? Grosse importance ! Car enfin, une eau forte ou un burin de cette taille se tirent sur papier Arche ou sur un superbe Vélin !
Et ce n’est pas le même prix d’acheter un tirage d’eau forte ou une héliogravure ! (ce que vous avez  précisé : un bon point !) - voir les prix de la chalcographie du Louvre !

Cette “experte” a-t elle jamais vu travailler un graveur ? a-t elle jamais tenu le crayon et étudié la perspective et son évolution ? 
Un  autre jour, une autre "experte" examinait une peinture du 19e siècle très assombrie…… et là encore j’ai entendu de drôles de choses…..Que connaissait  “l’experte” de l’histoire de la peinture à l'huile, de l'utilisation des pigments et des liants ? Des supports……?
Je ne suis pas méchante et ne citerai personne, mais de grâce, arrêtez de sortir des explications plus qu’approximatives !……
Confrontée à une toile du 19e siècle, celle-ci annonça cette fois,  sans ciller que (je cite) “le vernis au bitume de Judée" avait fait noircir l’oeuvre !  (sic)
Quelle ânerie ! ! 
Au dix-neuvième siècle, les peintres travaillaient   encore leurs peintures à l’atelier. Ils   utilisaient  le  bitume de Judée en glacis et pour accentuer les ombres, mais pas pour vernir. Ce produit  a fort mal vieilli : les oeuvres ont noirci et sont devenues irrécupérables, d’où l’évolution picturale qui s’en est suivie avec les impressionnistes qui vont utiliser d’autres techniques, à savoir  des pigments purs dilués  à l’huile de lin et au siccatif …..La création des premiers tubes de peinture  leur permettra d’aller peindre au dehors, face au paysage. C'est la peinture dite "exécutée sur le motif”. 

Pour ce qui est des verreries, cristaux, faïences et autre porcelaines, ces sympathiques animateurs “ sont mieux formés”  car il  passe beaucoup de ces objets sur le plateau, mais il n’y a rien de plus difficile que de naviguer dans ces eaux là lorsqu’on veut apporter des renseignements techniques…… Je fais donc là encore des réserves !

S’il y a autant d’erreurs sur ces quelques exemples, il y en a aussi ailleurs !

Conclusion : bien que les acheteurs soient fort sympathiques, on  se croirait le plus souvent à un vide grenier, où le prix de  vente des objets et le plus souvent fantaisiste…..
Cela interroge sur la valeur “commerciale” donnée aux objets du passé qui est vraiment  sujette aux fluctuations de la loi de l’offre et de la demande…… 


Alors si j’ai un conseil a donner, jouissez à fond des objets que vous aimez et séparez vous en sans état d’âme si cela s’impose !
Note : Les "experts" messieurs me semblent mieux renseignés. Peut être parce qu'ils sont plus anciens dans le métier ?

dimanche 8 septembre 2019

POUR MOI, LA NOUVELLE FORMULE DE “ON N’EST PAS COUCHÉ” PERD DE SON SEL ET “S’AFFADIT”

Logo de l'emission


Bien déçue hier soir par la nouvelle “formule” de  “On n’est pas couché !”

L’émission semble s’être “aseptisée”. Si je me réfère à la soirée d’hier, je trouve qu’elle a perdu de son “mordant “ !
Alors Laurent, que se passe-t-il ? Le terrain devient-il  trop “glissant” ?
Les polémiques trop violentes ?


Ou sont passés les débats mémorables qui jetaient dans l’arène les argumentaires de toutes ces célébrités littéraires, journalistiques et politiques, artistes divers…….. etc
“On” n’était pas forcément d’accord, mais au moins, "On" ne s’endormait pas !

Au fil des années, certains chroniqueurs et chroniqueuses m’ont particulièrement agacée alors que je me sentais sur la même longueur d’onde avec d’autres…… 
M’agaçaient particulièrement ceux ou celles qui coupaient systématiquement la parole à leur  interlocuteurs…… d’ailleurs je ne citerai pas de noms, car je ne suis pas certaines qu’ils ou elles se reconnaitront ! 
Quelle manque de tact, parfois ! 
Mais au moins, il y avait des remous et du souffle ! 

Et puis, je ne m’étendrais  pas non plus sur les arguments "laborieux” de certains chroniqueurs plongés dans leurs papiers….. mais ceux ci ont des excuses car je pense, et c’est à leur avantage, que l’exercice doit être diablement difficile, voir périlleux  !
Ne serait-ce pas d'ailleurs la vraie raison de cette nouvelle formule ?
capture d'écran MSG

Même si le décor a changé en mieux, j’ai trouvé hier soir - pardonnez moi d'être franche -  les chroniqueurs “peu actifs” et me suis presque ennuyée…… 
Ce matin j’ai fait un petit tour sur la toile à la recherche de ceux et celles qui m’ont fait passer de si tardives mais dynamiques  soirées. 

Rien n’a jamais vraiment remplacé les joutes "Zeymour/Nollo", ni mes deux chroniqueuses  préférées : Natacha Polony et  Lea Salamé à une époque ou l’on balayait large entre culture, société  et actualité politique.


Restons Zen et voyons la suite…….

samedi 7 septembre 2019

"PEPINIERE DE GILLETS JAUNES"........

"PEPINIERE DE GILLETS JAUNES"........

Un peu d'humour ! Je n'ai pas trouvé de girolles en Bourgogne cet été, mais.......:

j'ai croisé  une "pépinière" de gilets jaunes !




...dont j'ai, par courtoisie, masqué les frimousses !

mardi 20 août 2019

DOMAINE RION A VOSNE ROMANÉE, DES TRUFFES D’ETE SAVOUREUSES ET BIEN AUTRE CHOSE……

Il y a une semaine déjà, j’ai acheté de la truffe d’été bien odorante chez mes amis  Bernard et Armelle, viticulteurs et trufficulteurs à Vosne Romanée…….
"tuber uncinatum aestivum" - appelée chez nous "la truffe de Bourgogne"
J’allais chercher du vin tout en leur rendant visite et je suis revenue avec les deux… vin et truffes fraîches…..

Après avoir traversé les vignes  qui sont  magnifiques en ce moment et chargées de raisins déjà “bleus”….. - je suis  descendue dans leur cave, au milieu des fûts de chêne et des rangs de bouteilles prestigieuses.

“Les Rion” :  Bernard, Armelle, les enfants et les petits enfants…..:  c’est un clan ! 
On ne les presente plus car.....
le mot "Domaine" prend ici tout sons sens .
Quelle famille enthousiaste et quel talent ils déploient dans tout ce qu’ils entreprennent ! Cela donne le moral !

 Armelle Rion, amie précieuse, Haut Dignitaire de la Confrerie de la Truffe de Bourgogne, et fine cuisinière, proposait sur son comptoir qui fleurait bon la cave  - j’adore cette odeur- des truffes fraichement cavées avec leurs chiens, et des produits associés concoctés par elle et réalisés sur ses fourneaux ? Voyez plutôt !
Sur le bar, les gourmandises d'Armelle....
Cliquer sur les images pour les agrandir
Je dois reconnaitre, moi qui prônais l’achat de la truffe de Bourgogne à l’automne, que celles-ci étaient odorantes…..et  je n’ai pas pu résister à l'achat de tuber parce que j’en raffole !









Soulignons aussi  le soucis de qualité auquel se tient l'entreprise  depuis toujours.


Mon avis après dégustation de la truffe d'été  : 
je conseillerai plutôt d"utiliser ces délicates truffes d'"été"
crues.  
C’est d’ailleurs ce que j’ai fait avec succès, dans un beurre truffé et dans un Brillat Savarin que nous avons partagé en famille avec gourmandise !
Brillat savarin truffé la veille de la degustation...... accompagné d'une "dive" bouteille
Beurre de truffe : beurre demi sel + truffe fraîche
Pour les plats chauds, j’attendrai plus tard dans la saison, les cueillettes d’automne, période ou le parfum devient plus intense.

Si vous passez à Vosne Romanée, en rentrant de vacances ou pour toute autre raison, arrêtez vous au domaine dont voici les coordonnées :
Domaine Rion 
8 rue nationale
A vosne Romanée

Les caves sont faciles à trouver car elle sont placées dans le village, le long de la nationale, 

Une partie de la  façade donnant sur la nationale
Faites vous plaisir ! 
L’entreprise organise aussi des visites sur sa truffière.