jeudi 20 novembre 2014

AU PLAISIR DE LA TRUFFE - CONTENU DU LIVRE PAR L'AUTEUR

 Pour ceux qui ne le connaitraient pas, c'est un livre de cuisine. Mais pas n'importe quelle cuisine : celle de la Truffe de Bourgogne - espèce Tuber uncinatum. 

C'est aussi la troisième édition de ce livre : il me semble qu'à ce titre, il doit répondre à un besoin, non ?
Son histoire est assez rocambolesque..... Je ferai peut être un post là dessus, un  jour !
 Comme c'est une réédition, l'éditeur l'a complètement "re-looké", tout en restant fidèle à mon ouvrage, et moi, je trouve qu'il est bien conçu. Ici, une double page de recettes.
troisième edition : l'interieur est illustré en grande partie par mes dessins et mes photos.
 Là une double page sur l'écologie des truffes........
De plus, mes photos apparaissent pleine page..... Ce qui n'est pas plus mal !
Enfin, ce livre a le mérite d'être vendu à un prix très raisonnable : 12,90 €  
Il propose  - le choix des truffes - leur conservation pour en utiliser toute l'année - et 35 recettes  et des sauces truffées soigneusement mises au point sur les fourneaux des Grands Dignitaires de la Confrérie de la Truffe de Bourgogne. C'est vous dire le sérieux de la chose ! Alors qu'on ne me dise pas que la truffe de Bourgogne est un sous produit, car si elle est utilisée CORRECTEMENT, et en respectant les proportions, c'est un met d'une grande délicatesse que vous aurez dans vos assiettes !
Libre à vous de tenter l'omelette, puisque tout le monde en parle, mais de grâce, lisez la recette, et ne la faites pas n'importe comment..... sinon vous serez bien déçus ! elle se prépare quelques jours à l'avance, par une mise en contact des oeufs et de la truffe......... trop de monde se contente de jeter la truffe dans les oeufs et de passer le tout à la poèle....... et le résultat est en général bien médiocre..... Et puis préférez la brouillade à l'omelette, le parfum n'en sera que plus puissant.........
Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Pour se  procurer ce manuel : j'en ai quelques exemplaires, si vous le voulez dédicacé,
et puis vous pourrez le trouver : soit sur le net, soit à la Confrérie de la Truffe de Bourgogne,
soit chez l'éditeur :
Editions CPE
BP 57
41202 ROMORANTIN CEDEX
Tél : 02 54 83 41 41 
Fax : 02 54 83 41 43

mardi 18 novembre 2014

FRANÇOIS GABART VA JOUER DANS LA CATEGORIE "ULTIME" DES GRANDS TRIMARANS : BRAVO !


Le navigateur , gagne en Catégorie  "Imoca", la classe des grands monocoques, et passe à autre chose.
 j’ai un peu de retard pour vous parler de lui et ..........un  petit faible pour les monocoques et pour ce “petit Prince” de la voile !  Opiniâtre, et Charentais  de surcroît, c'est un battant qui a le sourire,  d’où ce mini post !
Il affirme avoir tout donné... Mais qui ne “donne” pas n’est pas digne de naviguer !
Un petit “pincement au-coeur”, François  ? Je pense à votre premier pas sur terre qui est un adieu, puisque vous ne chevaucherez plus les mers sur le célèbre coursier, Macif  !
Photos prises pendant le reportage.....  sur FR3

A la Marina de Pointe à Pitre , il se souvient..... de son rêve d’enfant,  puisque c’est dans cette Marrina qu’il fit ses premières armes...... tout en admirant l’exploit de Florence Arthaud.
Quand on voit les paquets de mer qu’il reçoit de plein fouet...... c'est le cas de dire qu'il faut se cramponner à la barre ! ça fait réfléchir !

voir les reportages qui vous parleront mieux que moi ! :


François Gabart  va jouer maintenant dans la cour des “ultime” et se réjouit d’avance devant l’importance et l'énormité du défi ! BON VENT !
Du coup, je me lance dans une nouvelle lecture qui me semble prometteuse : La brise de mer..... c'est vivifiant pour le corps comme pour les neurones !
En route pour les océans australiens, aux lendemains de la guerre de 1914 : Une vie entre deux océans de M L Stedman.

jeudi 13 novembre 2014

BRUMES ET BROUILLARDS : C'EST L'AUTOMNE

"hello ! venez me rejoindre les potes ! ..."   cliché MSG
 Ils étaient là, ce matin, sous les tuiles, dans les anfractuosités des vieilles pierres, attendant patiemment que le soleil perce enfin les brouillards matinaux..... d'ou ce joli flou "artistique" tout à fait naturel
Les moineaux à l'abri attendent que le voisin jette des miettes ou que le soleil les réchauffe..... MSG
 Quand le soleil a fait une très timide percée, ils sont sortis sur le toit tout proche, au milieu des vieilles tuiles......
"Mmmmmmm c'est bon , le soleil..."  cliché MSG
 Comment passeront ils l'hiver ? je venais de donner à manger au chat et j'observais leur timide sortie.......
La photo non retouchée preserve la  douceur du plumage et celle de la mousse..... cliché MSG
Trop belle l'occasion pour faire quelques photos ! ...que j'ai soumises pour certaines à un petit traitement informatique. Mais les originaux sont beaucoup plus touchants, ne trouvez vous pas ?
clichés de cette page : MSG. Cliquer dessus pour les agrandir !
La postérisation gagne en détail, mais perd en émotion !

lundi 10 novembre 2014

LOIC PEYRON, UN CHALLENGER DE CHARME !

 Bravo Loic ! 55 ans, un physique de cinéma, une tête bien faite, du courage et toute sa puissance et son talent pour gagner cette nouvelle route du rhum. Sur la trois, il avoue à quelqu'un hors champ avoir frôlé la catastrophe dans une chute, ou il a pu se rattraper juste avant que le “monstre” ne “chavire”..... Sans avoir réalisé qu'il est encore dans le champ de la caméra, mais dix minute plus tard, sur TF1, il a la pudeur de ne pas en REparler..... Un vrai “mec”, quoi !

 Un double cadeau, puisqu’il n’était pas prévu qu’il participe à cette course qu’il avait déjà courue 6 fois........  preuve que le chiffre 7 porte bonheur !
Interviewé sur TF1, il avoue avec simplicité  : 
“Premier, oui, le record en plus, c’est la cerise sur le bateau” 

 Il a franchi la ligne lundi à O5h06 du matin avec son coursier : le trimaran Banque populaire. en 4199 miles,  7 jours 15 heures 8 minutes 32 secondes, parcourus à une vitesse moyenne de 22,93 noeuds. Il bat donc le record de 2006 !
Quand je vois la fraicheur du skipper, à l’arrivée, et son accuité intellectuelle, je me dis : les jeunes, nous avons encore des choses à prouver, nous, les vétérans !

vendredi 7 novembre 2014

CARTE PLEINE ! ATTENTION !

J'ignore si cela vous est déjà arrivé, mais ce matin j'ai eu une bonne et une mauvaise surprise !
La mauvaise d'abord, me direz vous...... ?
et bien non, je vous donne la bonne : j'ouvre les fenêtres et qu'est ce que je vois, dans le champ en face, ?
Un jeune chevreuil en train de brouter
au mépris des innombrables voitures qui défilaient sur la petite route départementale.......
Je fonce au rez de chaussée chercher mon appareil, je remonte à l'étage et je vise........ Pas évident, car il y a une grange........
Une photo, deux photos...... dans ma précipitation,
je recadre et paf !
CARTE PLEINE !

Le désastre....... je fonce en chercher une autre..... mais l'animal avait disparu !

Alors je me penche sur le cas de la carte. J'ai la fâcheuse habitude de travailler directement dessus :
 je la mets sur mon mac, je l'ouvre et je pioche, j'efface etc........etc......
Finalement, elle n'a pas du tout aimé ça....... 
seule solution : j'ai du la re-formater ! et j'ai perdu toutes les images que je gardais dessus !
Adieu trompes de chasse, calligraphies et autres omelettes à la truffe........ Plus rien !
Heureusement que j'avais entreposé toutes ces images au fure et à mesure.......... on n'est jamais trop prudent !

Alors, si cela vous arrive de faire comme moi et si vous ne voulez pas perdre de photos, préférez le chargement classique de vos photos sur votre ordinateur, quitte à passer du temps à trier ensuite..........
Et surtout, sauvegardez les, sur votre ordi, sur des CD, sur disque dur annexe...... vous avez le choix !

mardi 4 novembre 2014

MARCHES DE LA TRUFFE DE BOURGOGNE SAISON 2014

Très belle manifestation à ne pas manquer.
 Le 13 heures de TF1 présentait hier un beau reportage du marché de la truffe de Bourgogne (tuber uncinatum) à Noyers sur Serain - dans l'Yonne -  à revoir sur leur site en riplay.
Je manquerais donc à tous mes devoirs en ne vous donnant pas les dates des prochaines fêtes et marchés dont j'ai eu connaissance : des rendez vous à ne pas manquer pour faire vos emplettes.
Notons que, plus on avance dans la saison, plus la truffe de Bourgogne est odorante. 
CHOISISSEZ LES TUBER BIEN FERMES
 nettoyés et odorants
Le prix était autour de 400 € le kilo. RESPECTEZ BIEN LES PROPORTIONS  données dans les recettes et les mises en contact avec le produit, destinées à capter son parfum (oeufs, beurre, fromage.....etc). Ne  surchauffez vos truffes pas au dessus de 60°, et évitez les cuissons trop longues.
Espérons que les grosses pluies que nous subissons depuis quelques temps, ne nuiront pas à la récolte. En tout cas, sur les images télévisées, les truffes étaient belles et semblaient parfaitement matures. 

N'oubliez pas de bien respecter les règles de conservation si vous voulez les déguster pour les fêtes ou plus tard. 
Recettes dans mon livre : Au plaisir de la truffe, éditions CPE.
Mais vous pouvez aussi me contacter : je vous répondrai !

dimanche 2 novembre 2014

ROUTE DU RHUM 2O14 : le départ est donné !

Chers lecteurs, le reportage était très mobile - Prenez ces images comme des vignettes de BD !
91 skippers ont pris le départ  sur différents types de bateaux 
Au cap Frehel, le ciel est menaçant.
Le départ à été donné, les coéquipiers en tenue de survie ont quitté le bord, récuperés par les vedettes d'accompagnement......
De multiples "baigneurs" accompagnent les grands coursiers, ce qui multiplie les risques.
De l'énorme "Sodebo" construit pour un équipage de 14 marins et qui sera conduit par les bras et les jambes (vélo)  du seul Thomas Coville,  aux multicoques et  autres monocoques traditionnels classés en 5 groupes  différents, des pros et des professionnels, des hommes et des femmes...... bref, ça sent la liberté ! Et le gout de la compétition !
Respect et Adrénaline avec un grand A.
Tout le long de la route les dangers seront multiples. Ici le début du franchissement du rail d'Ouessant.
Comme le disait sur le plateau Alise Coffié, "les vidéos, ça aplanit la mer". Elle sait de quoi elle parle , étant navigatrice ! Car la mer, ce sont les mouvements et les bruits permanents.
l'énorme Sodebo, long de 40 m,  enmène son skipper solitaire. Good luck !
Il faut un moral d'acier et une tête bien faite. Une stratégie bien réglée, de l'audace, du bon sens, de l'expérience, et je pense que l'on n'en n'a jamais assez, car sur l'eau, il y a toujours du neuf. Un grand self contrôle, une bonne connaissance de soi, une bonne oreille pour "comprendre" son bateau et un gout hors norme de la compétiton. Ajoutons une résistance à la souffrance, au froid,  à la fatigue et à la douleur supérieures à la moyenne. Ce n'est pas donné à n'importe qui. 
J'ai retravaillé ces photos prises durant le direct de fr3, sur  mon appareil TV pour leur donner une texture.
Pour suivre l'actualité de la course :

 et tout connaitre sur  la course :


Lundi 3 novembre........
Le Sodebo doublant un cargot
En regardant cette photo prise dimanche au départ , et que j'ai passée   en négatif, on peut aisément imaginer, de nuit , quelques heures après le départ,  le  drame du "SodeBo". Sur cette photo, il passe le long d'un cargot........

...et Thomas Coville de dire, aujourd'hui : "je vois ce mur noir passer devant moi et je le touche d'environ 1,5 mètres ou peut-être à 3 mètres de son arrière. C'est à dire que cela ne passait pas et cela aurait pu passer à 3 mètres."

jeudi 30 octobre 2014

LES ECHOS DE LA GOULENNE - MESSE DE LA SAINT HUBERT - AUTUN - 25 OCTOBRE 2014

 Cette formation bien connue des Autunois et du milieu des sonneurs compte aujourd'hui 14 trompes, dont deux dames qui tiennent honorablement leur post. 
La plus grande partie de cette architecture remonte au 12ème siècle. 1120/1146.
 A l'automne, il est devenu de tradition qu'ils se produisent dans la cathédrale d'AUTUN, superbe vaisseau roman dédié à Saint Lazare d'Aix   . L'art clunisien s'y exprime sur les chapiteaux et sur le magnifique tympan du jugement dernier du à Gylbertus, tout comme les ornements de la basilique de Vezelay . 
Gyslebertus hoc fecit - cette inscription figure sur la bande au dessus des humains attendant leur jugement.
Dans le choeur, ce fut un vrai régal que cette célébration  de l'office, par un soleil radieux, et de la musique prenante que livre la trompe de chasse.


 A la sortie, les musiciens saluent. Un moment convivial et qui témoigne d'un art ancestral défendu sérieusement pas eux. A tel point qu'à ce jour, circule un 
"Appel à soutien" pour l'inscription de "l'art de la trompe"
 à   L'U. N. E. S. C. O.
Adresse : Fédération Internationale des trompes de France -19 rue de Patay - 45000 - Orleans

samedi 25 octobre 2014

CAVAGE, C'EST LE MOMENT..... "AU PLAISIR DE LA TRUFFE", NOUVELLE VERSION, A QUAND LA SORTIE ?

Le Grand Connaisseur de la Confrerie de la Truffe de Bourgogne "conduit" son chien Sirius
 à la recherche de tuber uncinatum, la truffe d'automne, le 18 octobre dernier.
 J'ai le plaisir de vous présenter deux Hauts Dignitaires de la Confrérie de la Truffe de Bourgogne en plein travail avec leurs chiens....... un lagotto et un tervuren.
La grande Argentière : une grande spécialiste ! Demonstration de cavage le jour de la fête de la truffe à Is sur Tille.
Vous achetez de la truffe, mais encore faut il savoir la cuisiner !
Car les recettes sont spécifiques à chaque espèce.
En principe, la ré-édition de mon livre, sous la forme ci dessous est annoncée pour fin octobre.....
Le premier qui en voit un en boutique m'avertis ! 
Moi j'attends.
Je peux vous dire qu'il est bien présenté et également illustré a partir de mes photos, et surtout qu'étant broché, il sera vendu au prix de 12€90, ce qui est un prix intéressant.

Sinon, c'est le même contenu que le précédent : 170 pages traitant de la truffe de Bourgogne et de ses recettes éprouvées. 

"Ah ! en voilà une !"   ..... truffe !

dimanche 19 octobre 2014

L'OMELETTE GEANTE TRUFFÉE DE LA CONFRERIE DE LA TRUFFE DE BOURGOGNE : IMPRESSIONNANT !

tous ces clichés sont réalisés par MSG
 L'omelette géante truffée n'a plus de secrets pour les habitants d'Is sur Tille ! Depuis le temps que la Confrérie la propose, c'est devenu un rendez vous incontournable en Cote d'Or.
N'hésitez pas a cliquer sur les images pour les agrandir.
Voyez plutot. Hier, il a fallu  pas moins que quatre solides gaillards pour la réaliser, car il faut des bras et des reins solides !
 Heureusement, les conditionnements actuels n'imposent plus de casser les oeufs sur place, sinon, cela aurait pris un temps fou ! d'autant qu'il a fallu en cuire deux pour satisfaire tous les convives !
 Les petits points noirs que vous voyez en agrandissant : c'est de la truffe de Bourgogne dont la saison a commencé depuis septembre.
L'omelette baveuse, je dirais même plutôt, la brouillade, est un excellant moyen pour déguster ce champignon, à condition de bien mettre oeufs et truffe en contact quelques temps avant la cuisson.
Note : Je rappelle que si vous achetez des truffes fraiches, n'hésitez pas à les mettre en bocal avec des oeufs frais pendant  4 à 5 jours pour bien parfumer vos oeufs. Vous m'en direz des nouvelles !

lundi 13 octobre 2014

LA CONFRERIE DE LA TRUFFE DE BOURGOGNE FÊTE SES VINGT ANS LE 18 OCTOBRE- À LA FÊTE DE LA TRUFFE D'IS SUR TILLE (21)




Rendez vous à l'adresse ci dessus pour toutes informations sur les prochaines activités de la Confrérie de la truffe de Bourgogne  ! (page d'ouverture : cliquer sur le drapeau français pour la version française)
Comment ne pas parler de cette belle aventure qui a beaucoup contribué à la redécouverte de Tuber uncinatum : la truffe de Bourgogne.
Grace à  une équipe de passionnés, dont je fus la Grande Imagière, nous  n’avons cessé de travailler à sa notoriété.

Photo de notre premier chapitre à Gemeaux le 14 octobre 1994 - De Gauche à droit : Mr Pommey - Mr Ferrand Ex-président du Syndicat des producteurs de truffe de Cote d'Or - Monsieur Beaucamp qui devait devenir pendant de longues années président de L'ITCE - Jean Bénigne Roussel grand Maitre Queux - Jean Louis Mangel grand Maitre - Armelle Rion grand Chambelland  Françoise Mangel grande Ordonnatrice - Bernard Rion grand Echanson - Jacques Randon grand Pourvoyeur - moi Grande Imagière - Pascale Randon Grande Argentière - Pierre Christel grand Ambassadeur et le Maire de l"époque Mr Rebiffé. Le chien Feeling.
Je tiens à saluer ici Monsieur Aubin hélas disparu (photo ci dessous), membre fondateur du Syndicat des producteurs de truffes de Cote d'Or, qui fut le premier à croire à l'installation d’une truffière plantée sur ses terres, à SAULX LE DUC,  près d’Is sur TIlle en 1980, mais dont la trop grande modestie fait qu'hélas, il ne figure pas parmi les intronisés de ce jour mémorable.
Mr Aubin

Je ne peux citer ici toutes les personnes  qui se sont dévouées à cette belle cause  et que nous avons intronisées depuis car elles sont trop nombreuses ! Une chose est certaine, c'est qu'elles n'ont pas été avares de leur temps ni de leurs bonnes volontés.

C’est donc l’occasion de penser à ceux et celles  qui ont mis en commun  leurs connaissances et partagé leurs expériences, quelles soient   de terrain, scientifiques, de cavage ou (et) culinaires !

Je ne manquerait évidement  pas de mentionner le plus passionné de nous tous, Gérard Chevalier, le chercheur de l’INRA, inventeur des plants truffiers, qui a su si bien nous “inoculer”, au mental,  la mycorhize de ce champignon ! 

Souvenons nous que, soucieux d'apporter une prestation a la pointe de l’actualité, les membres de la Confrérie de la Truffe de Bourgogne, souvent épaulés par leurs confrères et consoeurs,  ont été et sont toujours  sur tous les fronts : concours de chiens, gastronomie, foires, salons, déplacements en France et à l’étranger, conférences, demi journées truffe et j’en passe... 

La Confrérie aura  apporté sa plus forte contribution, sans oculter ses autres activités, dans le travail incessant qu'elle a mené pour retrouver les secrets de la gastronomie de la Truffe de Bourgogne, et, à ce titre, les Chefs de la région, et d'ailleurs,  ont pu s'exprimer avec talent lors que ses nombreux chapitres.
Un bulletin informait les intronisés des activités, des manifestations et infos diverses touchant à ce tuber, intégrant bien sure tous les évènements du quart centre Est, sans discrimination, l’union faisant la force !
              Aujourd’hui, l’équipe a évolué, mais elle est toujours aussi dynamique. Toutes ces activités demeurent et parmi elles, "Les demi journées découverte de la truffe de Bourgogne" initiée par Françoise Mangel. 
Documents de lCovati Tourisme qui organise l'évènement


s’’informer auprès de l’Office du tourisme des vallées de la Tille et de l'Ignon  et sur notre site.