vendredi 19 décembre 2014

JARDINS DE CHINE

Encore une calade ! J'ai pris la liberté de faire ces quelques photos du livre pour vous allécher.
 Chers visiteurs, pour ne pas rester sur une note négative en cette fin d'année, et puisque je vous parlais livres et calades....... je vais vous faire une confidence : je me suis offert ce super cadeau !
Mais le photographe est Yuxiang Li
 Il s'agit du magnifique livre "Jardins de Chine ou la quête du Paradis" édité aux éditions de la Martinière........ 
 Très documenté, très littéraire aussi, il fourmille de photographies magnifiques, et moi, je rêve lorsque je me plonge dedans.....
Livre de Che Bing Chiu
 Alors, si vous avez des amis qui aiment la culture chinoise, foncez....... cela en vaut la peine. Ce livre est précieux.
"Escarpement de la montagne,
écoulement de l'eau,
trois mesures d'un qin*,
La clarté de la lune, la brise légère du vent, un flacon de vin......" Bo Juyi
*note : le qin est un instrument de musique.

mardi 16 décembre 2014

DE LA GRANDE LIBRAIRIE A "ON N'EST PAS COUCHÉ" : DEUX MONDES QUI S'OPPOSENT !

Jeudi soir, tard, "La Grande Librairie" de François Busnel 
 a plébiscité le Petit Prince  !
Si l’on me demande, comme ce fut le cas lors de cette émission , quel est le livre qui a le plus changé ta vie, 
je réponds sans hésitation aucune : Le Petit Prince, de Saint Exupéry !
J’ai ouvert ce livre vers 14 ans et je ne l’ai jamais refermé !
Hors il se trouve qu’il a été choisi par les téléspectateurs  parmi 20 titres  (voir liste dans les commentaires)
Quel bon choix ! 
Ce petit livre qui au premier coup d’oeil pourrait passer pour un conte n’en est pas un. C’est au contraire, sous une forme simple et sensible, un concentré de ce que, je pense, devrait être l’humain et  son humanité.
Evidement, il y avait d’autres livres qui m’ont aussi beaucoup plu, beaucoup marquée..... je pense à 1984 de George Orwell,  à l’écume des jours de Boris Vian, au Parfum de Sunskind, et j’en passe, mais aucun ne m’a apporté une telle notion d’essentiel  que le livre de Saint-Ex........


 Je voudrais profiter de ce post pour dire aussi que cette émission est un havre de paix. On s’y écoute et  on s’y respecte....... QUEL PLAISIR ! Aussi passe-t-elle tard, mais ce n’est pas un handicap.
Autre émission, autre style Quand je vois les pugilats qui se déclanchent sur certaines plateaux télévisés, où tout le monde parle à la fois....... J’en profite  pour dire ici ma façon de penser.
La pire de ces émissions, en ce moment,  reste pour moi : “On n’est pas couché” . Je la trouvais distrayante du temps de Zeymour et Nollo : leurs petites joutes m'amusaient,  et ceci  jusqu’à ce qu’apparaisse Audrey Pulvar puis Eymeric Caron, deux personnes tout à fait incapables d’écouter les invités qu’ils sont chargés d’interroger ! Le summum a été l’émission de samedi dernier, 13 décembre. J’avais décidé de ne plus la regarder, mais, en zappant , j’ai aperçu  parmi les invités,  Natacha Poloni, qui venait y  présenter son livre, et comme je l’ai acheté, je voulais l’écouter en parler. Donc j’ai veillé jusqu’à 3 h du matin  pour enfin l’entendre un peu... ! Quand je dis l’entendre..... c’est un bien grand mot.....tant elle fut interrompue et laminée systématiquement par Emeric Caron. Ce Monsieur devrait faire un replay sur la dite émission pour analyser son attitude ! Mon Dieu, si l’émission devait reposer sur lui, mais il n’y aurait plus de téléspectateurs. Lorsque son interlocuteur n'est pas de son bord, il est incapable de l’écouter, lui  coupant sans arrêt la parole, enferré dans ses petites notes laborieusement rassemblées et ses petits chiffres qui rendent le débat tout à fait insipide. Pour ma part, je lui conseillerai d’observer le  modèle de choix qu’il a à  ses cotés ! Léa Salamé :  concise, bien informée, analyste de qualité,  précise, ...et surtout polie !
Ce monsieur à réussi a mettre un point final à mon écoute de l’émission, et je lirai quand même avec plaisir Natacha Polony, à la lumière des quelques mots qu’elle a pu placer !
Titre du livre : La France, ce pays qu’on abat.
 Un ensemble de chroniques écrites sur la période de 2009 à 2O14. 

lundi 15 décembre 2014

L A REPONSE AU JEU DU POST PRECEDENT !

A observer les photos de Grenade et la coloration des pierres, il y avait des possibilités d’erreur. Pourtant ce sont bien les sols à dominante bleue qui appartiennent à ce lieu. 
Donc Il fallait choisir, pour Grenade : 1, 2 et 4. 

Dallage du Jardin de l'Alambra. (Calade) - Cliquer sur les images pour les agrandir. Photo MSG
 La pierre en Chine  est souvent ocre ou d’un noir teinté d’ocre.  Les éléments de pierre taillée constituant  les constructions ne prédominent pas. (Certains tronçons de la muraille de chine sont faits d'un melange de terre et d'éléments végétaux). Il y a beaucoup de brique et de bois, y compris dans les palais et les temples. L’utilisation du  marbre ou du jade reste un  élément d’exception. 
Forêt des stalles à Xi'an - Photo MSG

Pingyiao - un lingot en calcaire dans la cour d'une banque. Photo MSG

Pour trouver des pierres de  couleur, il y a les jades qui peuvent avoir des tons très variés  allant  du noir au vert en passant par le blanc, le rouge, le jaune et même le bleu. 
Les photos pour la cité interdite étaient 
le 3 et le 5.
Belle pièce de jade sculptée (noir et blanc). Le jade blanc est le plus recherché
il est dédié à l'empereur. Photo MSG.
Le motif à “poissons voiles” était très caractéristique de la Chine, tandis que les galets bleus , avec la grenade et les motifs géométriques, appartiennent à de la culture “Al Andalus”
---------------------------------------------


Je tiens à remercier chaleureusement Fansi  qui m’a généreusement adressé ce message :



“Toi qui a une bibliothèque très complète, peut-être possèdes-tu le traité du jardin ( Yuanye) de Ji Cheng, le dernier volume parle entre autres, des aménagements de chemins à l'aide de galets ?


 (le terme de calade est plutôt usité en Provence, et plus = ou - en remontant jusqu'à Lyon, mais la technique des chemins recouverts de galets ou petits pavés est très ancienne et répandue dans de nombreux pays), ici un exemple de cet art tout en savoir-faire et patience au Portugal :

vendredi 12 décembre 2014

PETIT JEU DE GALETS : PEKIN OU GRENADE ?

 Chers lecteurs, après l'émission "Le grand Tour" de mercredi , j'ai eu envie de me replonger dans mes photos prises en Andalousie....... En revoyant celles de Grenade, quelque chose m'a frappée !
Vergers de L'Alambra de Grenade
J'avais fait des photos de pavements, comme j'en fais souvent, là ou je vais. J'ai tout de suite pensé à celles que j'avais faites dans la Cité Interdite à Pekin.........
Jardin de la Cité interdite
 Et vous, en les regardant, reconnaitrez vous l'endroit où elles se situent !
Vous avez le choix entre l'Alambra de Grenade et le jardin de la Cité Interdite..........
-1-
-2-
-3-
-4-
-5-

vendredi 5 décembre 2014

JACQUES OFFENBACH A L'HONNEUR SUR LA 2 : LES BRIGANDS

Il fallait attendre minuit pour découvrir cette opérette de Jacques Offenbach !..... 
Ca c'est de la musique.....!
Les brigands ont investi l'auberge et attendent les espagnols pour les détrousser........
Je l'ai fait et je ne l'ai pas regretté.
Je connaissais comme vous La Belle Hélène, La Vie Parisienne , Orphée aux  Enfers, la Perichole etc etc.... la liste est longue chez ce compositeur et ses acolytes, mais pas cette oeuvre ci ! 
 "Les brigands", c'est son nom, est  une oeuvre fort rarement présentée au public !........ et c'est bien dommage.
Eric Huchet- Falsacappa !- Daphné Touchais Fiorella 
 Je vous donne ici la référence Pluzz, au cas où, comme moi, vous aimeriez la découvrir ! Je crois que vous ne serez pas déçus ! 



A l'auberge, la princesse espagnole
 J'ai découvert aussi que c'était dans ce spectacle que l'on trouvait cette célébrissime référence :
"Nous sommes les carabiniers 
la sécurité des foyers
et par un malheureux hasard,
au secours des particuliers,
 nous arrivons toujours trop tard........"....   
cela m'a rappelé certains souvenirs d'enfance...... et c'est aussi tellement d'actualité !
Mais ce qui m'a beaucoup amusée, ce sont les figurantes a deux pattes : les poules, qui naviguaient au milieu  des chanteurs et des choeurs, sans jamais s'affoler ni s'échapper...... des poules musiciennes !...... trop drôle !

 Ce spectacle, je n'en doute pas plairai certainement au grand public et mériterait une heure de grande écoute, tant la musique est de qualité et les acteurs/chanteurs "au point" !
Le tableau final
Je salue les efforts importants de la mise en scène et des costumes
et la gaité qui a parcouru tout le spectacle. Bref, c'est bien simple, à 2h3o du matin, lorsqu'il s'est terminé, je n'avais toujours pas  sommeil !

direction François Xavier Roth
Representation de l’Opéra Comique 2O11
avec Eric Huchet- Falsacappa !- Daphné Touchais Fiorella et Julie Boulianne Fragoletto

lundi 24 novembre 2014

AU RESTAURANT LAMELOISE, CHEF ERIC PRAS : LA CONFRERIE DE LA TRUFFE DE BOURGOGNE A CÉLÉBRÉ, POUR SES 20 ANS "LE REPAS DES DIGNITAIRES"

 C'était hier, à Chagny..... après un tour de marché ou nous eûmes la surprise de découvrir un étal présentant des tuber magnatum et des tuber uncinatum...... fraiches, (puisque c'est la saison)......
Tuber uncinatum fraiche sur le marché de Chagny - 71
...que nous nous sommes tous retrouvés devant le célèbre restaurant Lameloise .
De gauche à Droite : La Grande Ordonnatrice - Le Grand Connaisseur - le grand Officier de Bouche - et la Grande altruiste qui présente le "beau" diplôme" de la grande Imagière, ou figure le nom du Chef !
Nous avons eu le bonheur d'introniser  le chef, ERIC PRAS, avant de déguster son festin (d'un grand raffinement) où la truffe de Bourgogne fut parfaitement mise en scène.......... et croquée, arrosée, entre autre, d'un Meursault "sous la Velle" 2010 et d'un Grand cru Clos de vougeot 1999 du Domaine Rion de Vosne Romannée.
De gauche à droite : Le Grand Officier de Bouche -  Le Grand Maitre Queux, Le Grand chambellan - Le Grand Echanson - Le chef Eric Pras : un Monsieur plein de tact et d'une belle modestie -  Le Grand Maitre de la Confrérie de la Truffe de Bourgogne.
 Après le discours du Grand Maitre, la Grande Ordonnatrice lui fait signer le livre d'or de notre Confrerie.
 Je n'étalerait pas ici les nombreux plats, entremets  et mignardises, que nous avons eu le bonheur de déguster, par soucis de ne pas "deflorer" les créations de la maison.
Les délicates Saint Jacques déclinée également sous une autre forme, croquante.....
La somptueuse poularde de Bresse -Ces truffes de Bourgogne sont parfaitement mures et contribuent à la sublimation du plat.
Quelques unes des mignardises
 Je vous mets donc juste un petit apercu ! qui vous permettra  déjà de juger de la magnificence de la prestation !
Entremet d'anniversaire
Sur la droite ; La grande Caveuse
et sa chienne Gusta, caveuse émérite, et le Grand Marmiton.  A l'arrière,
derrière la Grande Altruiste, la Grande Epicurienne.
Chers amis, qui oserait encore prétendre, après cette magnifique  prestation dans "le meilleur restaurant" au monde, que la truffe de Bourgogne n'est pas une Grande Truffe !

jeudi 20 novembre 2014

AU PLAISIR DE LA TRUFFE - CONTENU DU LIVRE PAR L'AUTEUR

 Pour ceux qui ne le connaitraient pas, c'est un livre de cuisine. Mais pas n'importe quelle cuisine : celle de la Truffe de Bourgogne - espèce Tuber uncinatum. 

C'est aussi la troisième édition de ce livre : il me semble qu'à ce titre, il doit répondre à un besoin, non ?
Son histoire est assez rocambolesque..... Je ferai peut être un post là dessus, un  jour !
 Comme c'est une réédition, l'éditeur l'a complètement "re-looké", tout en restant fidèle à mon ouvrage, et moi, je trouve qu'il est bien conçu. Ici, une double page de recettes.
troisième edition : l'interieur est illustré en grande partie par mes dessins et mes photos.
 Là une double page sur l'écologie des truffes........
De plus, mes photos apparaissent pleine page..... Ce qui n'est pas plus mal !
Enfin, ce livre a le mérite d'être vendu à un prix très raisonnable : 12,90 €  
Il propose  - le choix des truffes - leur conservation pour en utiliser toute l'année - et 35 recettes  et des sauces truffées soigneusement mises au point sur les fourneaux des Grands Dignitaires de la Confrérie de la Truffe de Bourgogne. C'est vous dire le sérieux de la chose ! Alors qu'on ne me dise pas que la truffe de Bourgogne est un sous produit, car si elle est utilisée CORRECTEMENT, et en respectant les proportions, c'est un met d'une grande délicatesse que vous aurez dans vos assiettes !
Libre à vous de tenter l'omelette, puisque tout le monde en parle, mais de grâce, lisez la recette, et ne la faites pas n'importe comment..... sinon vous serez bien déçus ! elle se prépare quelques jours à l'avance, par une mise en contact des oeufs et de la truffe......... trop de monde se contente de jeter la truffe dans les oeufs et de passer le tout à la poèle....... et le résultat est en général bien médiocre..... Et puis préférez la brouillade à l'omelette, le parfum n'en sera que plus puissant.........
Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Pour se  procurer ce manuel : j'en ai quelques exemplaires, si vous le voulez dédicacé,
et puis vous pourrez le trouver : soit sur le net, soit à la Confrérie de la Truffe de Bourgogne,
soit chez l'éditeur :
Editions CPE
BP 57
41202 ROMORANTIN CEDEX
Tél : 02 54 83 41 41 
Fax : 02 54 83 41 43

mardi 18 novembre 2014

FRANÇOIS GABART VA JOUER DANS LA CATEGORIE "ULTIME" DES GRANDS TRIMARANS : BRAVO !


Le navigateur , gagne en Catégorie  "Imoca", la classe des grands monocoques, et passe à autre chose.
 j’ai un peu de retard pour vous parler de lui et ..........un  petit faible pour les monocoques et pour ce “petit Prince” de la voile !  Opiniâtre, et Charentais  de surcroît, c'est un battant qui a le sourire,  d’où ce mini post !
Il affirme avoir tout donné... Mais qui ne “donne” pas n’est pas digne de naviguer !
Un petit “pincement au-coeur”, François  ? Je pense à votre premier pas sur terre qui est un adieu, puisque vous ne chevaucherez plus les mers sur le célèbre coursier, Macif  !
Photos prises pendant le reportage.....  sur FR3

A la Marina de Pointe à Pitre , il se souvient..... de son rêve d’enfant,  puisque c’est dans cette Marrina qu’il fit ses premières armes...... tout en admirant l’exploit de Florence Arthaud.
Quand on voit les paquets de mer qu’il reçoit de plein fouet...... c'est le cas de dire qu'il faut se cramponner à la barre ! ça fait réfléchir !

voir les reportages qui vous parleront mieux que moi ! :


François Gabart  va jouer maintenant dans la cour des “ultime” et se réjouit d’avance devant l’importance et l'énormité du défi ! BON VENT !
Du coup, je me lance dans une nouvelle lecture qui me semble prometteuse : La brise de mer..... c'est vivifiant pour le corps comme pour les neurones !
En route pour les océans australiens, aux lendemains de la guerre de 1914 : Une vie entre deux océans de M L Stedman.

jeudi 13 novembre 2014

BRUMES ET BROUILLARDS : C'EST L'AUTOMNE

"hello ! venez me rejoindre les potes ! ..."   cliché MSG
 Ils étaient là, ce matin, sous les tuiles, dans les anfractuosités des vieilles pierres, attendant patiemment que le soleil perce enfin les brouillards matinaux..... d'ou ce joli flou "artistique" tout à fait naturel
Les moineaux à l'abri attendent que le voisin jette des miettes ou que le soleil les réchauffe..... MSG
 Quand le soleil a fait une très timide percée, ils sont sortis sur le toit tout proche, au milieu des vieilles tuiles......
"Mmmmmmm c'est bon , le soleil..."  cliché MSG
 Comment passeront ils l'hiver ? je venais de donner à manger au chat et j'observais leur timide sortie.......
La photo non retouchée preserve la  douceur du plumage et celle de la mousse..... cliché MSG
Trop belle l'occasion pour faire quelques photos ! ...que j'ai soumises pour certaines à un petit traitement informatique. Mais les originaux sont beaucoup plus touchants, ne trouvez vous pas ?
clichés de cette page : MSG. Cliquer dessus pour les agrandir !
La postérisation gagne en détail, mais perd en émotion !

lundi 10 novembre 2014

LOIC PEYRON, UN CHALLENGER DE CHARME !

 Bravo Loic ! 55 ans, un physique de cinéma, une tête bien faite, du courage et toute sa puissance et son talent pour gagner cette nouvelle route du rhum. Sur la trois, il avoue à quelqu'un hors champ avoir frôlé la catastrophe dans une chute, ou il a pu se rattraper juste avant que le “monstre” ne “chavire”..... Sans avoir réalisé qu'il est encore dans le champ de la caméra, mais dix minute plus tard, sur TF1, il a la pudeur de ne pas en REparler..... Un vrai “mec”, quoi !

 Un double cadeau, puisqu’il n’était pas prévu qu’il participe à cette course qu’il avait déjà courue 6 fois........  preuve que le chiffre 7 porte bonheur !
Interviewé sur TF1, il avoue avec simplicité  : 
“Premier, oui, le record en plus, c’est la cerise sur le bateau” 

 Il a franchi la ligne lundi à O5h06 du matin avec son coursier : le trimaran Banque populaire. en 4199 miles,  7 jours 15 heures 8 minutes 32 secondes, parcourus à une vitesse moyenne de 22,93 noeuds. Il bat donc le record de 2006 !
Quand je vois la fraicheur du skipper, à l’arrivée, et son accuité intellectuelle, je me dis : les jeunes, nous avons encore des choses à prouver, nous, les vétérans !