samedi 13 octobre 2018

- FÊTE DE LA TRUFFE ET DES PAPILLES - A IS SUR TILLE LE 20 OCTOBRE : UN RENDEZ VOUS À NE PAS MANQUER SI VOUS AIMEZ LA TRUFFE !


Chers visiteurs, ça y est, "Le Trufficulteur Français" a fait paraître les dates des Marchés et autres festivités organisés par les trufficulteurs de “Bourgogne - Franche-Comté”. Elles sont nombreuses entre le 13 octobre et le 2 décembre. 

En Côte d’Or il y a pas moins de trois marchés de la "truffe d’automne" et surtout la fête traditionnelle dont vous découvrez l’annonce ci-dessus et à laquelle participe activement depuis plus de 20 ans 
la “CONFRERIE DE LA TRUFFE DE BOURGOGNE” 
dont le siège social se situe dans ce bourg.

Tout savoir sur la Confrérie : Rendez vous sur son site, directement accessible sur cette page, où vous  découvrirez tout le pannel de ses activités pour la saison (64e Chapitre du 25 novembre 2018 - séances de cavage etc......) Cliquez ici :


Pour vous inscrire à l’omelette géante :  
proposée “Salle des capucins” par cette association, vous adresser à :
l’Office du Tourisme -  03 80 95 24 03 

Durant cette journée festive, outre les nombreux exposants de produits locaux qui vous présenteront leurs produits, vous pourrez aussi assister à la traditionnelle 
démonstration de cavage, PLACE DE LA REPUBLIQUE 
En attendant, voyez sur les documents ci joints les détails de la manifestation de cette journée très conviviale !
Cliquer sur les images pour les agrandir
Photo MSG.
Revoir ce reportage sur Fr3 Bourgogne Franche-Comté journal du 15 octobre..


mardi 2 octobre 2018

LECTURE SUR PAPIER ET TOILE SONT TOUT A FAIT COMPATIBLES..... VOICI MON TRUC



Je viens de terminer  le livre de Karen Viggers : - la mémoire des embruns-. 
Je l’avais choisi "en aveugle" sur le présentoir du magasin, croyant saisir une histoire de marin.... faut dire que j’aime bien ça, les histoires de marins...... 

Hé bien non, c’était tout autre chose : une histoire émouvante en même temps qu’un hymne à la nature, à sa faune et à sa flore !
Mais ce qui me l’a rendu encore plus attrayant, c’est que, pendant mes lectures, je ne  manque  pas d’avoir près de moi mon iPad préféré, et que je le  sollicite largement  !

Moi, qui n’ai pas pris de vacances, j’ai pu ainsi voyager à l’autre bout de la planète et découvrir l’ile de Bruny, en Tasmanie (et un peu l'antarctique). Une merveille ! Merci Google map ! Tout juste si je ne sentais pas l’odeur des  embruns et si je n'entendais pas également le bruit du ressac de l’Océan !
Que d’endroits sauvages, que d’animaux étranges..... un vrai bonheur. Le diable de Tasmanie ne m’a pas fait peur du tout, le tigre de l'Antarctique non plus qui ressemble à un phoque ...  tous ces oiseaux ! et la mer, que de belles pages sublimées par la découverte parallèle des images.....

Je fais la même  chose lorsque je lis un roman asiatique, ou historique.... C’est passionnant ! Connaitre le visage d’Untel, tel ou tel objet utilisé ici ou ailleurs ou encore,  autrefois..... et j’en passe !  
Revoir la tête de Descartes ou les endroits où vivait Voltaire..... Aller au devant de ce bon Louis XVI qu’on a tant sali et si mesquinement réduit à une caricature (les “bienfaits de la Révolution !) ..... et qu’on met des siècles à réhabiliter..... etc, etc......
C’est l’encyclopédie toute entière qui s’offre à moi, même si le Net a ses limites, avec ses cartes, ses vidéos, ses textes, ses références..... 
Comment peut on s’ennuyer ainsi ?
Petite cerise sur le gâteau, la lecture terminée, je garde le livre, s'il m'a plu et je le rouvre à l’occasion, comme je l’ai fait récemment avec cette pépite : “Le bureau des jardins et des Etangs de Didier Decoin......

... et cela continue : je viens d’attaquer un "autre" Kersauzon : ”Vieil océan”..... son tour du monde ! 
Cela promet de grandes vagues !

samedi 29 septembre 2018

NATURE OU PEINTURE ? A VOTRE AVIS.......

Nature ou peinture ? 
Mineral? artistique ? végétal ?
de quoi s'agit il ?
précisez vos réponses.......



Cliquer sur les documents pour les agrandir........

dimanche 16 septembre 2018

UNE DE MES MADELEINES........

Septembre..... les vendanges sont finies en Bourgogne...... les pêches de vignes sont là, mûres, délicatement croquantes, un rien d'amertume, de belles couleurs..... c'est le moment de se régaler.

Voici la recette Bourguignonne, seulement si vous en trouvez de vraies, car le dessert n'est exquis que dans ce cas.......

1kg de pêches de vigne, cueillies par vous, 1bouteille  de vin rouge de Bourgogne, 200 gr de sucre en poudre, 1 morceau d'écorce de canelle. 1 cuillère a café de poivre rose . et deux trois clous de girofle ....... moi  je mets du poivre rose après cuisson....)
Les pêches de vigne, lorsque vous les tranchez, se reconnaissent à la couleur de leur chair, rouge contre la peau, puis blanche, et brune autour du noyau.....

Vous pouvez tremper les pêches une minute dans l'eau bouillante - si vous craignez de manger cette peau qui est assez velue -  et les peler  avant de les plonger dans le vin épicé que vous aurez au préalable porté à ébullition, puis ramené à petits frémissements. Vous faites alors reprendre l'ébullition, puis vous baissez le feu et laissez frémir deux minutes, pas plus ! Il faut que les fruits gardent leur croquant.....

On laisse alors refroidir dans un saladier..... et on fait mariner quelques heures au frais avant de servir.



Un pur régal qui a, pour moi,  des parfums  d'enfance !

lundi 27 août 2018

DE BÈZE À URBITA ET DE URBITA À CAPUÇON, UN VIOLON

Chers lecteurs, l'actualité musicale de ce vendredi 24 juillet 2018 réservait en Bourgogne, à Bèze, très exactement, une très belle surprise. Il s'agissait d'un concert, mais pas d'un concert banal et ce serait dommage de ne pas en toucher deux mots, car c'est un conte inouï !

L'histoire pour moi commence  en été 2013 : je me promenais alors avec mes petits enfants dans le parc magnifique de l'abbaye de St Pierre de Bèze..... 

 L'histoire, du violon, elle, commence dans ce même parc, en 2015.... avec un erable sycomore poussé dans ce parc !
photo du parc  - mes photos ont été prises  en juillet 2013
Dans cette propriété chargée d'histoire, les arbres étaient splendides, l'eau particulièrement transparente et l'on n'entendait que le chant des oiseaux, le doux murmure du courant  et le bruissement des feuilles. Au milieu de la grande pelouse trônait un grand arbre rouge...... était ce lui, l'érable sycomore choisi plus tard par Christian Urbita et débité en 2015...... pour en faire un  remarquable violon dédié à Renaud Capuçon ?
Photo MSG - 2013 - nous croisons un visiteur qui ressemble étrangement au luthier......
L'histoire du violon commence donc en 2015 !
J'avais entendu dire  qu'il fallait 10 ans pour faire sécher le bois d'un violon, mais ce n'est pas du tout l'opinion de ce luthier qui lui pratique tout autrement, faisant subir des bains d'herbes à ses planches........ avant de les faire sécher, afin d'en conserver l'énergie, puis de les travailler. C'est du moins ce qu'il raconte sur le net. sur le site de France musique.

Photo MSg érable pris dans le parc 
Cliquer sur les images pour les agrandir.

"J'ai coupé cet arbre en 2015 dit-il et terminé le violon mi-2018 "
Donc le bois n'est pas encore sec....... ce violon c'est le premier que je fais avec cet arbre et cette méthode.....Je l'ai remis au violoniste qui m'a dit : "il est timbré, il est puissant, c'est parti tout de suite"alors que sur les autres, il fallait faire des accords, les ajuster..... 
et de poursuivre.... "le violon va mûrir avec le temps"......
.... le reportage sur FR3 nous a permis d'entendre quelques fragments du concert et effectivement, on aimerait bien l'entendre tout entier !.....
Photos MSG


Quant à nous, chers amis, nous nous sommes promenés cet été 2013 sous l'ombrage de ce grand arbre, sans deviner la belle histoire qui l'attendait. N'est ce pas émouvant ?
Une autre chose ahurissante à lire aussi, c'est le cursus de ce luthier.... il est incroyable !  Il faut décourager les vocation dit-on ! hé bien lisez plutôt ! quelle belle persévérance ! 
Vous le trouverez sur le site : 



Enfin, une adresse surprenante  : Christian Urbita donne généreusement ses coordonnées, et, chose qui ne s'invente pas, il habite dans la rue des cigales...... à Cordes-sur-ciel-81170 !

jeudi 16 août 2018

URGENCE ABSOLUE : REDUIRE LA PRODUCTION DE DECHETS !

Frappante, cette photo que j'ai prise pendant le 19/2O sur FR3 Bourgogne…….. Frappante, mais cet échange de "noms d'oiseaux"  aura-t-il un résultat positif ?

En attendant que le grave problème de la réduction des déchets soit vraiment pris en compte, nous autres, les consommateurs, pouvons à notre petit niveau, faire déjà quelque chose……. 


Le regard de mépris que jettent mes petits enfants sur mes tris et “non tris” de poubelles en dit long…… sur les lacunes du système de recyclage français….. je ne peux que leur donner raison.
POUR REDUIRE VOS DECHETS VOICI QUELQUES TRUCS FACILES À ADOPTER :
Voyez vous cette photo ?

C’est ma fille qui habite en Allemagne qui m’a donné "l’idée" et cette idée, je l’ai suivie…..

LES FILETS : Je l’ai vue emballer ses fruits et ses légumes dans des filets, avant de les peser……. Et j’ai eu l’idée de suivre son exemple ! 
PETITE GOUTTE D'EAU DANS L'OCÉAN DU GÂCHIS, c’est déjà ça et c’est énorme….. si tout le monde s’y met ! On peut ainsi déjà pas mal limiter l’utilisation des sacs plastiques. J’ai donc acheté ces sacs tissés en mailles que j'utilise pour faire mes achats de fruits et légumes.
Vous pouvez tous en  faire autant….. car ils se lavent et se réutilisent sans problème.

Seul petit inconvénient : les étiquettes de pesée des magasins ne tiennent pas très bien dessus…. 

SOLUTION : Certaines enseignes pesant les produits à la caisse : il convient donc déjà de les privilégier  si l’on veut utiliser ces contenants,…..
Autres suggestions :
LES CONSIGNES : Le reportage de FR3 traitait aussi du recyclage des bouteilles en plastique, lequel est limité ! 
POURQUOI NE RÉHABILITE-T-ON PAS LES CONSIGNES comme on le fait en Germany ? Utiliser plus de récipients de verre et stocker les bouteilles vides ne prend ni plus de temps, ni plus de place pour le particulier, que le stockage des bouteilles  pleines……La consigne peut être déduite lorsque les objets sont rendus…..ainsi, on ne paie que le contenu. Les bouteilles peuvent être alors directement recyclées….. n’est ce pas la bonne solution ? Alors pourquoi ne la pratique-t-on pas ? Surtout au moment ou le prix du pétrole augmente considérablement........
Trop de choix, tue le choix, trop de tailles, trop de firmes…….. trop d’appât du gain…….

LIMITER SES DECHETS AU NIVEAU DES ACHATS :
Vous me direz que l’idéal SERAIT sans doute d’aller faire le marché avec ses cabas … mais, pour diverses raisons,  tout le monde ne peut pas le faire…..
Là ou l’on peut tous intervenir par contre, c’est en reprenant “le manche des casseroles” !
Savez vous pourquoi, je n’achète que très rarement des plats cuisinés congelés ? Il y a plusieurs raisons….. 
-  la première est le sur-emballage  et l'énorme  pollution qui en découle, 
  • la seconde, est le mensonge de l’emballage 
  • - je vais me faire des amis !- : 
  • (taille du contenant volumineuse, par rapport au contenu, photos aguicheuses souvent peu en rapport avec l’aspect du plat), 
  • la troisième, le coût, car ces emballages aguicheurs et multiples ne sont pas gratuits 
  • La quatrième, une fois ouverts, les portions qu’ils contiennent sont souvent décevantes,……
  • et pour finir, je ne parlerai pas du gout, souvent fade, ni des conservateurs et autres produits qu’ils contiennent……


Le plastique n'est pas recyclable comme l'est le verre ! et ça c'est le meilleur des arguments !

UN PEU DE BON SENS S’IMPOSE AUSSI EN AMONT.
Si cuisiner demande du temps, on peut minimiser cet inconvénient en prévoyant ses menus !
A commencer par le choix de certains plats aussi délicieux chauds que froids……
Ensuite, rien n’empêche de congeler vos plats cuisinés (une fois refroidis), à condition qu'une fois dégelés, vous ne  les recongeliez pas…..Etc……. Etc 

Chers visiteurs : je me sens un peu la cousine de Don Quichotte à écrire tout cela, mais si j’ai convaincu quelques  personnes, c’est déjà ça !…….

mardi 7 août 2018

JOEL ROBUCHON "REDUIT" A SA PURÉE !


Voir ce chef irremplaçable , dans  les journaux télévisés, “résumé à sa purée”,  me hérisse au plus haut point !


Le chef écrase à la spatule les pommes de terre de sa purée sur un tamis.

 A l’heure ou la cuisine se décline dans toutes sortes d’émissions, n’y avait-il pas un journaliste capable de faire quelques recherches et de dresser un papier digne du Grand Maitre ? C’est triste, lamentable et honteux……. Et j’espère que cela va se faire dans les jours qui viennent !
Cet homme calme et posé, au regard pétillant, au sourire aimable,  fourmillait d’idées et débordait de talant. Il dispensait ses conseils avec douceur et justesse. Pas d’effets de manche, ni de "baratin" à outrance : juste de l’amabilité, de la précision,  du Raffinement  dans ses propos et au travers de sa cuisine. 


Ici un plat du chef : s'agit il du velouté de choux fleur à la truffe ?  j'ai "trouvé" cette photo sur le net
Quel empire gastronomique a-t-il créé ! 
Lui qui se destinait tout jeune à la prêtrise, a servi une autre messe : celle oh combien plus chantante, raffinée et délicate  de la Gastronomie.
Les livres de cuisine ne manquent pas, édités sous sa houlette.... a vous de les consulter et de régaler vos convives.....
Note : pour ce qui est de la purée,  la fameuse recette figure sur l'article (8 pages)  de Wikipedia :

Je cite : "Utilisant la "Ratte du Touquet",  il crée une nouvelle texture avec 250g de beurre et 25 cl de lait pour un kilo de pommes de terre....." Mis à part l'espèce, et  la façon d'écraser le tuber, voir photo, je ne vois pas de différence avec la purée que préparait ma mère (fin cordon bleu)  ! 

samedi 28 juillet 2018

LA "KARRIERE" DE VILLERS FONTAINE DANS LES HAUTES COTES

J’ai découvert cet endroit par hasard, tout près de Nuits Saint Georges en Bourgogne…… bien que ce fut en dehors du festival art street qui a lieu en aout, j’ai tout de suite été séduite, aussi je vous mets ici quelques photos que j’ai prises dans les lieux……
Lorsque vous arrivez, vous êtes sitôt accueillis par des personnages, résultats de moulages, positionnés de telle sorte qu’il s’intègrent au site, tels des fantômes …… 

cela intrigue un peu ! 

Et puis vous avancez et découvrez l’ampleur du site, et là, la perspective vous joue des tours ! Car si l’on se réfère aux visiteurs qui se promènent, la scène » est vaste !
Cette jeune association s’exprime ici depuis 2011. Elle mérite qu’on s’y intéresse car elle est partie de « rien », c’est à dire d’une carrière abandonnée pour aboutir à ce jour à des spectacles de qualité  tout en développant la création d’oeuvres contemporaines, de street art ! 

On  peut non seulement voir les artistes s’exprimer sur les parois de l’ancienne carrière, mais aussi assister à des spectacles (cinéma, théâtre et concerts)  ou encore participer à des activités « plastiques ». Les prix sont raisonnables.

Le festival street art a lieu en Aout, ce qui n’exclue pas les visites, le reste du temps.
Quelques uns des noms : Astro - Osru - Hopare - Vinie Graffiti etc.....

Voir leur programme et tous renseignements sur :



Téléphone : 06.45.87.96.87 

lundi 16 juillet 2018

QUELQUES IMAGES DE LA FINALE DES BLEUS.......

Je ne suis pas "footeuse", c'est vrai ! Mais je sais aussi reconnaitre quand je fais une erreur de jugement, et il faut se rendre à l'évidence :  cette jeune équipe a pris de l'assurance au fur et à mesure des rencontres pour finir en apothéose ! 

BRAVO A TOUS ! à Didier Deschamps 
et à Hugo Lloris, le capitaine de l'équipe.
Corentin Tolisso : quel beau sourire !

Donc, comme vous, j'ai regardé le match et me suis prise au jeux bien entendu  !!
D'abord Bravo à Didier Deschamps, un entraineur qui sait "parler aux jeunes"
Images perso.... prises sur ma télé pendant  le directe  ..... 
Ensuite, un clin d'oeil particulier à notre bourguignon mâconnais ! Antoine Griezmann, et un autre pour le craquant "benjamin": Kylian Mbappé !

Tout cela ne minimisant en rien  la qualité de toute l'équipe
Et pourquoi pas ajouter cette image-ci qui se passe de commentaire et vaut mieux que tous les discours !

Laissez moi tout de même avoir une petite pensée pour les sportifs du Tour deFrance qui en sont tout de même à la 10 étape et qui ont été "gommés" jusqu'à ce jour, de l'actualité !

jeudi 12 juillet 2018

EXPOSITION DU CLUB PHOTO DE PRENOIS A L'OFFICE DU TOURISME DE ST SEINE-L'ABBAYE (21)

Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
C'est à Saint-Seine l'abbaye que nous présentons à nouveau cet été notre exposition qui a été visible à Prenois (21370) au début de juin.
Thèmes : Insolite - humour - Instant decisif.
Une présence  sera en partie assurée par les membres du club eux mêmes, ce qui nous permettra de répondre aux questions que vous pouvez vous poser. 
Jours et heures d'ouverture sur l'affiche ci dessus. Tous renseignements par téléphone : 
03 80 35 00 44
voir article sur : Galerie de Tubermamie- 
cliquer sur le lien dans  la marge 

dimanche 1 juillet 2018

RENCONTRÉ V. MUNIER ET OLIVIER COURTY À SAULIEU - DANS L'AUXOIS, AU MUSÉE POMPON


Gorille mendiant - sculpture en résine de Olivier Courty
Cliquer sur les photos pour les agrandir
Cette sculpture grandeur nature vous accueille à l’entrée du musée François Pompon, à Saulieu......  L’artiste nous montre l’animal faisant la manche. Dans la boite on peut lire #IWas "j’étais” en anglais. Ceci induit le fait qu’il est  un gorille dépossédé de son habitat, qu’il ne vit plus comme un gorille......
 Cela exprime aussi que, chassé de cet habitat, il doit se déplacer dans de nouvelles zones pour survivre et se met ainsi en danger...... tel est le message de l’artiste.

Quel endroit serait il plus approprié pour présenter des oeuvres exprimant les dangers encourus, dans le monde , par la faune sauvage que le musée de Saulieu, dédié au grand,  sculpteur animalier  François POMPON ? Vous savez : le sculpteur de l’ours. - Ce lieu réunit pour l’été et de façon simple et raffinée  trois grands artistes animaliers..... 
Les deux autres, ce sont des contemporains : Olivier COURTY sculpteur et Vincent MUNIER, photographe.
Sans minimiser le talent de  l’humble François Pompon dont le style est si vivant, et si épuré :  j’adore,   passons à ses deux hôtes.
Vincent MUNIER, D’abord. On ne le présente plus, surtout lorsqu’on est photographe..... c’est la perfection de l’image au service de la nature !
cliché MSG d'un des loups de V Munier exposés dans le musée. 

Ce sont des expéditions risquées et solitaires en “immersion” dans l’univers sauvage...c’est l’image épurée.... rien ne le fait reculer ni le froid du grand Nord , ni le loup ni l’ours tout proche, ni les hardes de boeufs musqués. ni les grandes chaleurs équatoriales , ni les montagnes tibétaines .... Un immense talent et une "folle" opiniâtreté !

Devant ses oeuvres, on ne sait même plus si l’on est devant une photo ou devant un dessin....... que de beauté.
Deux ours de V Munier : Cliché pris dans l'expo par MSG
Olivier Courty,  est une découverte pour moi..
Le boeuf musqué de O Courty.

 le loup de O Courty

La coloration à la bombe fluo de certaines de ses sculptures, disposées sur des socles dans les  carrefours attire l’oeil, tout comme nous interpellent les publicités “flashies”.......mais la grande intensité d’expression de ses sculptures-esquisses (et là je pense à Pompon).... est si  puissantes , surtout lorsqu’il les laisse brutes (de la couleur de son moulage composite) que l’on  ne peut rester indifférents. 
Cliché Msg - l'ours d'O. Courty
Mes images rendent très mal toute ces oeuvres......
Déplacez vous pour les rencontrer, vous ne le regretterez pas ! C’est magnifique.

A voir au musée Pompon, cet été, à Semur-en-Auxois.........
Une interview des deux artiste est diffusée dans l’exposition.

N’oubliez pas non plus, en sortant, de faire un petit tour par la basilique romane, Saint Andoche, qui jouxte le musée  et qui s’orne d’un truculent bestiaire dans le style de celui de la cathédrale d’Autun.
L'église de Saint Andoche- Photo Msg

Photo MSG - un detail du porche......
Si vous avez un peu plus de temps, et un portefeuille bien fourni, vous pourrez aussi vous offrir une escale au Relais gastronomique Bernard Loiseau
...et  si vous en avez moins, passez un bon moment tout de même au Restaurant Parisien, tout proche : cela fait bistrot à l’ancienne. On y est bien reçu et J’y ai dégusté une joue de boeuf excellente !......
La veille du match France-Argentine...... à Saulieu dans l'Auxois.

Pour finir, faites un petit tour dans le cimetière de Saulieu car il “”mérite” un détour  tant il est dans son “jus”, installé sur la pente raide qui retient son illustre sculpteur.....le monument de l’artiste est couronné par un condor noir au repos.