mercredi 25 mars 2015

MOIS EN "R", MOIS DES HUITRES......

Brumes de mars dans les claires, à Oléron.
 Un balade en mars au milieu des claires, dans le nord est de l'ile d'Oléron......
Le temps est brumeux, les baraques à huitres, plantées ici depuis tant d'années,  sont uniquement destinées au travail de l'ostréiculture.... A l'inverses de celles plus fraichement re-peintes  qui sont investies, dans les  ports  et dans certains coureaux, par les artisans et  les "baigneurs"....
 Ici, au nord ouest du Château, près du marécage aux oiseaux, la vie est tranquille et les claires produisent  les merveilleuses huitres de Marennes.
 Labellisées en 1989, elles doivent leur couleur à leur passage dans les eaux calmes des claires où elles sont en contact avec un algue la navicule bleue. Ci dessous, une claire ou attendent, sagement triées, après un affinage de trois mois minimum, (parfois plus),  les huitres qui vont partir à la vente.
 Ces coquillages ont une longueur en bouche exceptionnelle, particulièrement, si après les avoir gobées, vous avez pris la peine de détacher, pour le déguster, le pied qui ferme la coquille. Il faut le mâcher et le savourer....... Je vous promets que vous en aurez encore le parfum en bouche, longtemps après......
Pour ma part, je les déguste  trois ou quatre jours, voir un peu plus, après leur achat, le temps que leur eau "se fasse", et surtout, sans aucun assaisonnement, si ce n'est, au moment des fêtes, en les accompagnant d'une petite tartine de beurre de truffe !
Photos MSG.

vendredi 20 mars 2015

AUJOURD'HUI C'EST LE PRINTEMPS......


 Chers lecteurs et lectrices, je ramène de Charentes ces quelques images de mimosas que je me fais un plaisir de vous faire partager..... car aujourd'hui, c'est le printemps ! il y a même un joli rayon de soleil qui se pointe, et les violettes elles aussi sont en pleine floraison.....
春 - Printemps
J'en profiterai pour vous faire partager ce joli poème de DU FU, que vous pouvez trouver sur le site "Au gré du pinceau". Voir lien dans la marge, en juin 2013, calligraphié et traduit par Shi BO
Evidement il y est question des fleurs rouges des pruniers, mais ici, elles ne sont pas encore sorties, tout juste si l'on trouve quelques prunus roses qui timidement éclosent dans certains micros-climats. 
Alors, tout simplement,  nous nous régalerons des pompons du joyeux mimosa !
 Content de la pluie dans la nuit printanière

La belle pluie connaît le temps
Elle arrive dès l’annonce du printemps
chevauchant le vent elle s’infiltre dans la nuit
Et humecte la nature sans bruit 
Aux sentiers à la campagne sous les nuages tout est noir
Sur le fleuve la bougie illumine la barque
Les pétales rouges sont mouillés à la première lueur
La cité Jingguan est bien noyée dans les fleurs

Photos MSG

samedi 14 mars 2015

L'OCEAN T'A PRETÉ SES COULEURS, FLORENCE : HOMMAGE

 Le ciel est bleu, l’océan se roule et se déroule, 
sur la plage et sous la coque des navires.

 gris, il mugit......  blanchit, s’agite, pris de folie......


  un grain passe qui brouille l'horizon
et l'océan s'agite comme  une marmite froide en ébullition....

Cliquer sur les images pour les agrandir.


  et puis il s’esquive.......
sur la plage, l’eau se retire à l'infini...... 
 Ce soir, le ciel est rose, quelque part, dans une petite anse, l’océan calmé s’est pris à rêver a l'une de ses sirènes,  bercé par la mélodie des  pins

 puis se couche. 
Photos de MSG@2015
Adieu Florence, navigatrice de talent, dans d'autres flemmes, une longue nuit a pris le relais, hélas  !
A redécouvrir, son très beau livre qu'elle fit paraitre, en 1991,  suite à sa victoire de la route du Rhum, sur Pierre Premier : Florence Arthaud : Océane.
"PREMIÈRE COURSE :   J'ai ressenti ce vide abominable en fin de parcours, le manque qui vous recroqueville sur le secret d'une aventure solitaire inracontable. En voyant l'arrivée, j'ai pensé au prochain depart. Ce jour là les terriens ont perdu une terrienne, les marins ont gagné une future navigatrice".

samedi 21 février 2015

SALON DE L'AGRICULTURE : BONNES GENS, LA CAMPAGNE EST À LA PAGE !

Je profite de l’actualité du salon de l’agriculture pour pousser une colère ! 
Non, les gens de la campagne ne sont plus des arriérés, que diable !.......
C’est une goutte d’eau qui a fait déborder le vase !
Hier je revenais des courses, dans mon village de 300 âmes et je vidais la voiture lorsque j’entendis bramer un grand gaillard accroché à son portable !
-”C’est pas possible, disait il rageur, qu’à coté de Dijon, l’on ne puisse même pas téléphoner correctement”......

La belle race charollaise de ma region natale ! note : deux l aux boeufs, un l aux habitants.
 Moqueuse, je lui lançais :
-“Qu’avez vous à râler comme cela ! vous êtes à la campagne, profitez du bon air et oubliiez vos machines” !

Ce monsieur vint au devant de moi et se mit à me parler...... Voyant mon affichette sur ma porte il ajouta, surpris :
-”Ah, vous aussi vous comprenez le chinois....... Moi j’ai appris le japonais.....” ... et de me faire un cours sur les deux langues, et de me dire qu’il était parisien, et de me raconter que son copain untel achetait des costumes anciens en Chine dont certains se trouvaient maintenant au musée des Arts Premiers.....(ce qui m'a un peu étonnée !) et de me demander : “ici les gens sont derrière leurs fenêtres, non ???????? “
C’était le bouquet ! je me suis dit : quel "DU CON" ! L'exemple type d'un parisianisme qui veut que la culture n’existe qu’à Paris........ (je sais de quoi je parle car j’ai quand même vécu à Paris quelques années !)
Ce monsieur se mit alors à me raconter qu’il venait au restaurant étoilé, tout proche..... que c’était mieux que Marc Meneau à Saint Père sous Vezelay etc... etc.....  bien que je ne mette pas en doute l’excellence de la table de mes voisins, (que j'ai eu l'occasion d'apprécier), je ne suis pas d’accord sur sa remarque car  Marc Meneau c’est toujours l’excellente maison d’un grand autodidacte de la cuisine !” 
Dome de foie gras au fenouil que j'eu le plaisir de déguster
chez ce grand chef (entre autres merveilles)-photo MSG -
Deux étoiles tout de même, et je l’ai pratiqué ! Je l’ai vu dans ma rue qui sortait du dit  restaurant...... venait il faire du "conseil" comme c’est pratiqué aujourd’hui ? Ca se pourrait bien. 
Marc Meneau - photo de son site.

Mais revenons à mon bonhomme : sa femme attendait patiemment qu’on en finisse..... Comme je répondais du tac au tac, elle se marrait bien !
Franchement  depuis que je vis ici, je ne vous raconte plus la muflerie dont font preuve certains de  ces gens de passage  roulant en porsche et autre jaguar, qui viennent faire leurs tours de manège sur le circuit automobile et qui se croient issus de la cuisse de Jupiter...... se garant n’importe où et frimant à qui mieux mieux......
Il faut en finir : ici nous avons tous internet, nous sortons, nous lisons, nous avons toutes sortes de talents, nous sommes, nous, gens de la campagne, le terreau éclairé sans lequel la France existerait bien peu !

mercredi 18 février 2015

JOYEUSE ANNEE DE LA CHEVRE !

羊年大吉
Electrographie de Ma Di Na - Shan Yang.

Le Nouvel An Chinois annonce le printemps. 
2015 c'est l'année de la chèvre, chérie des taoïstes puisque Laozi se serait matérialisé dans le site du temple mythique de Qingyanggong, à Changdu, (dans le Sichuan); sous la forme de deux chèvres.
Celles ci sont représentées dans le bronze, dans le temple de la chèvre verte de cette ville de l'ouest.

Ce complexe a traversé les siècles. Créé sous les Tang, il fut soigneusement entretenu, voir en partie reconstruit jusqu'à l'époque des Qing.`
C'est là, dit la légende, que Lao Tseu (dont l'existence reste un mystère) aurait écrit le Dao Te King. Le livre fondamental de cette ligne de pensée. 
Photomontage a partir de l'une de ces chevres. MSG

Sur le pavillon d'accueil   "Qingyanggong" 青羊宫 est écrit de droite à gauche, ce qui n'est pas très fréquent  宫羊青        
Les deux chèvres qui trônent en bonne place dans ce temple ont été coulées dans le bronze. L'une d'entre elles a  de drôles de pattes qui se terminent comme celles d'un lion. Toutes deux ont des barbichettes. Elles sont patinées par les visiteurs, car les toucher porte bonheur et protège de la maladie.
Sachant que Yang signifie Ovin, il convient d'ajouter shan (montagne) pour préciser lorsqu'il s'agit d''une chèvre (de montagne). 

dimanche 15 février 2015

VALENTIN - VALENTINE

Avec un jour de retard,
mais c'est du Paul Eluard  tout de même !

"La courbe de tes yeux a fait le tour de mon coeur
Un rond de danse et de douceur,
Auréole du temps, berceau nocturne et sûr,
Et si je ne sais plus tout ce que j'ai vécu
C'est que tes yeux ne m'ont pas toujours vu.

Feuilles de jour et mousse de rosée,
Roseaux du vent, sourires parfumés,
Ailes couvrant le monde de lumière,
Bateaux chargés du ciel et de la mer,
Chasseurs de bruits et sources des couleurs,

Parfums éclos d'une couvée d'aurores
Qui git toujours sur la paille des astres,
Comme le jour dépend de l'innocence
Le monde entier dépend de tes yeux purs
Et tout mon sang coule dans leurs regards. "

Ce poème fut écrit pour Gala dont il tomba amoureux à 17 ans.......  et qu'il épousa 5 ans plus tard, mais hélas, Dali la lui ravira.

mercredi 11 février 2015

LA LANGUE FRANÇAISE EST NOTRE CULTURE, COMMENT LA RESPECTER ?

Notre belle langue , si riche de culture, réserve bien des surprises :
 pour ne parler que de l' orthographe, Larousse nous dit :
“Ensemble de règles et d'usages définis comme norme pour écrire les mots d'une langue donnée. (On distingue l'orthographe d'accord, fondée sur les règles de la grammaire, et... l'orthographe d'usage, qui n'obéit pas à des règles précises.)”
Voyons cela de plus près........certains mots, vous le savez, peuvent être écrits, selon les dictionnaires,  de différentes manières !
C’est le cas pour “yaourt” qui peut s’écrire yogourt ou bien  yoghourt, mais il y a toujours le même type de produit dans le récipient.....
En parcourant le dictionnaire amoureux de la langue française écrit par Jean-Loup Chiflet, j’en ai découvert toute une liste !
Voici trois exemples, je cite : 
cari - carry - curry
sconse - skons - skunks ou skuns - 
éche - esche ou aiche, etc 
et l’auteur d’ajouter deux textes identiques de trente lignes avec des orthographes totalement différentes !
J'en conclus que la bonne orthographe peut parfois s'avérer très relative !
Il fut un temps ou je fis de la sténotypie ; on tapait phonétiquement les mots sur un petit clavier et je me mis à faire des quantités de fautes d’orthographe lorsqu’il fallu retranscrire en clair. C’est le même problème que l’on retrouve aujourd’hui avec les SMS !

Je passais ensuite à la sténographie qui utilise des signes représentant des sons et là, mon orthographe se rétablit ! 
L’écriture des signes est elle meilleure ? Je ne crois pas, les chinois aussi font des fautes ! La réforme maoiste du chinois simplifié n’a rien amélioré, car si j’en crois mon livre de cours, il faut apprendre aujourd’hui l’écriture simplifiée et la traditionnelle........
Vous oubliez un trait ou en mettez un de trop et ça ne veut plus rien dire ou cela peut aussi signifier  tout autre chose !
Ainsi sur ce doc que j’ai calligraphié, il y  un caractère incorrect..... Je laisse chercher les spécialistes !

Mystérieux méandres du cerveau ! Difficile de s’entendre !
 Soyons compréhensifs pour certaines fautes,  et,  comme le dit Bernard Pivot, essayons d’en faire le moins possible !

vendredi 30 janvier 2015

PETITE PROMENADE CULTURELLE.

Le monument est construit en  arkose* - 12 et 13e s. Le clocher a été refait en pierre de Volvic au 17e s.
*C'est un grès grossier très utilisé en Auvergne à  Notre Dame du Port de  Clermont Frd, à St Austremoine d'Issoire, à Notre Dame de Saint Saturnin)
Aujourd'hui, c'était ma fête et par curiosité, je suis allée sur le net chercher des documents concernant Martine, la  sainte et martyre,  patrone de Rome.........
Detail du tableau du Greco : ste Martine.
Je n'ai trouvé en France,  qu'une seule église qui lui soit dédiée, à Pont du château (63) et une autre à Rome sur le Forum et puis aussi un  ou deux tableaux, dont celui du Greco sur lequel elle figure, bref pas grand chose.........

Dessin représentant l'ancienne église dédiée à la
Sainte sur le Forum romain, avant sa reconstruction au 17ème siècle.
L'architecte et peintre Pierre de Cortone est l'auteur du bâtiment actuel, construit sur le Forum. Elle est  aujourd'hui dédiée  à St Luc et Ste Martine, car la commande lui a été faite par la congrégation de St Luc en 1623/24.
Eglise St Luc et Ste Martine - P de Cortone - 17es
Je connaissais aussi cet artiste par sa peinture et tout naturellement je suis "tombée sur son oeuvre intitulée "l'enlèvement des Sabines". Une pièce somptueuse réalisée en 1627, exposée au musée du Capitole de Rome.

Franchissant le pas je me suis alors  intéressée à la toile. Sa construction très savante  m'a vivement intéressée et je me suis amusée a rechercher les grandes lignes de composition du tableau pour voir si je savais toujours le faire........
Enlèvement des Sabines - Pierre de Cortone 1623
Ma lecture des  lignes de force.
 J'ai laissé volontairement de coté, dan mon analyse, Neptune, Romulus et toutes
les références antiques de cet évènement.
 Ce qui est remarquable, c'est que cette oeuvre  est très dynamique. L'artiste fige  la capture d'une sabine au moment crucial. On s'y croirait.
Je plains les modèles qui ont posé (voyez les postures....)
Des grandes lignes de force obliques convergent vers la Sabine du premier plan (qui est bloquée par un romain,  tandis que des courbes accentuent le mouvement, créant l'effet d'instantané. Verticales et horizontales stabilisent la composition. L'enfant à gauche réussira-t-il à s'échapper.....
Enlèvement des Sabine - N Poussin - 1637 - musée du Louvre
 J'ai ensuite comparé le tableau de Cortone , avec   celui ci-dessus de Nicolas Poussin, sensiblement de la même époque, mais dont le style est très différent. Le décor architectural y est encore  très empreint de l'esprit de la Renaissance par sa composition en perspective frontale, et par le choix des couleurs des vêtements des protagonistes qui ressortent habilement sur les ocres du décor. Beaucoup de mouvement ici aussi....... et les fameux bleus à base de lapis lazuli......... si représentatifs de ce peintre.
Enlèvement des Sabines - David  1799
Puis j'ai observé celui de Jacques Louis David, également au Louvre (1799), avec son "retour à l'Antique", très "néoclassique". La composition est le sujet majeur de l'oeuvre. David montre sa science de  la mise en scène, ensuite, l'oeil du spectateur peut détailler les éléments qui la constituent. Encore une autre interprétation, un autre style..... Dans ce bel exemple de peinture académique, où les deux guerriers sont des colosses, je sens déjà poindre, ici et là, dans une composition -également savante-  le souffle tout proche du romantisme avec ses clairs obscures, ses postures théâtrales..... ses rochers, ses flous..... et puis je trouve tellement audacieuse la position de cet énorme  bouclier (comme un agrafe bloquant le passage) qui semble nous rejeter à l'écart du combat ! Ce ne sont pas vos affaires semble-t-il dire ! L'enfant sortira-t-il vivant de ce combat ?
...et vous, qu'en pensez vous ?

mardi 27 janvier 2015

"L'HOMME EST UN LOUP POUR L'HOMME"...........ET LE DERNIER WERBER

Parmi les derniers livres que j'ai lus, celui ci m'a beaucoup intéressée. 
Ce romancier lucide a l'art de porter l'attention du lecteur sur l'humain du futur et l'impact qu'il pourrait avoir dans l'avenir sur le monde qui l'entoure.
L'histoire, en 2 mots : 7 joueurs, 7 visions du futur. Chacun tente d'influencer l'avenir. Mais c'est sans compter sur le 8e joueur, notre mère la Terre, qui n a pas dit son dernier mot.
  La saga des micro-humains commencée avec "Troisième humanité" se poursuit sur fond d'apocalypse. Alors qu'une 3e guerre mondiale se profile à l'horizon, Gaïa, la Terre, semble vouloir se rebeller contre ses habitants. Humains et micro-humains prêteront-ils attention à sa voix ? 

----------------------------
"L'homme est un loup pour l'homme" : triste réalité ! L'actualité est truffée d'horreurs depuis la nuit des temps...... 
Je suis allée sur le blog de cet auteur : il mérite votre visite ! Voir ci-dessous quelques  extraits ainsi que son adresse.
Extraits de blog : 
"... De manière générale j’écris pour ouvrir l’esprit, rendre tolérant, se mettre à la place des autres, y compris de ceux qui ont l’air petits et dérisoires comme les insectes. 
Je ne crois pas que notre corps soit une limite à notre esprit.”
Julien: Quand écrivez-vous? 
Réponse :
........ je crois qu’il faut la régularité, c’est ce qui différencie l’écrivain amateur du professionnel. Ecrire c’est un marathon pas un sprint.
Une fois qu’on a trouvé son rythme il faut tenir sur la longueur sans s’arrêter.
(moi : ça me rappelle quelque chose..... l’art tout court et sa pratique, comme celui de la calligraphie, par exemple !)

Marc: Êtes-vous religieux?
La spiritualité me semble la bonne manière de penser car elle pose des questions alors que la religion affirme des réponses. La question ouvre. La certitude dans la réponse ferme.

(moi : c’est assez évident, car, à considérer les conflits que certains croyants des  religions engendrent - voir la récente actualité - on s’interroge  ! 
Dans le livre que je lis aujourd’hui, “Le maitre”, qui raconte la vie de Tchouan se, (lequel a vécu à l'époque Song) j'ai trouvé cette même idée ! L’ouverture à la spiritualité et les cloisons que créent les differentes formes de religions......)

Nabil: Vous êtes l'un des Français les plus lus au monde. Quelle place à l'animal selon vous par rapport à l'homme? Vous semblez y apporter une importance et une intelligence insoupçonnées dans vos livres.
L’homme est un animal parmi d’autres animaux. C’est lui qui a décidé tout seul qu’il était au dessus… 
Nous avons besoin de toutes les autres formes de vie. Sans abeille, pas de miel ni de pollinisation. Sans requin ou sans thon, il y aura une prolifération des méduses… 
Je défends la biodiversité comme une forme d’évidence. L’homme, seul animal sur Terre, serait condamné et déprimé."

Mais pour tout savoir, rendez vous plutôt sur son blog :

samedi 24 janvier 2015

REVOIR LE GRAND ECHIQUIER , FAÇON JACQUES CHANCEL.

Remi Gernet sur le grand piano à Queue.  Les éclairages étaient soignés ! un plaisir.
 Réjouissons nous ! Le défi que Jacques Chancel lança à Frederic Taddéi de “refaire le Grand Echiquier” a abouti !
Jacques Chancel un homme qui mérite un hommage exceptionnel
 Son auteur, disparu depuis peu,  doit se réjouir du haut du ciel, car ce fut une réussite. L’émission s’est déroulée dans son  style très éclectique : Orchestre de France, Grands interprètes, Chanteurs, danseurs, humoristes...... bref,
 “la musiques dans tous ses états, mais pas seulement.......”

Photo MSG prises pendant l'émission - Quelques uns des artistes invités.
 Si les artistes présents ont pris “de la bouteille”,  leurs carrières attestent qu'ils ont tenu leurs promesses, et pour certains,  nous ont délégué leurs enfants :  il y avait beaucoup de jeunesses...... 
Ce fut un moment joyeux,  intenses et pleins d’humour,
par exemple cette petite phrase de Bedos junior :
"Certains amis sont des artistes prêtés par la télévision"



Trois des nombreux artistes cités ou presents sur le plateau, sans oublier l'orchestre National de France .
Renaud Capucin clos le spectacle sur son Guarneri en jouant "la méditations de Thaïs".

Je vous invite, si vous ne l’avez pas encore vu, à le retrouver  en replay sur :
vous ne le regretterez pas.
Coup de chapeau au réalisateur Nicolas Ferrero, à Frédéric Taddéi l'animateur, à toute l'équipe et à tous les artistes !
A lire aussi :
"Le dictionnaire amoureux de la télévision"
écrit par Jacques Chancel.

mercredi 21 janvier 2015

"LE TOURNE TETE"

 Le petit bonheur du jour ! Quel délicieux "tourne tête !"
 C'est sans doute par ce qu'une amie, habitant  un village voisin, a lancé l'idée chez elle, et qu'elle m'en a parlé, que ce panneau m'a interpellée et que j'ai fait la photo !
Et puis, je me suis dit que lorsqu'il y aurait de la neige, je passerai bien voir s'il y a des petites traces de pattes sur le sol.......
Le jeu consiste à placer en bord de route ou de passage,  un élément qui fasse tourner la tête au promeneur..... C'est parfaitement réussi et très joyeux ! Alors, à ceux et celles qui ont des jardins ou qui vivent en bord de chemin...... voici une idée amusante, poétique, et qui secoue l'ordinaire et la morosité ambiante !
Sur ce, soyons pragmatique, je retourne "bosser" mon chinois..... et là, c'est moins cool ! je dois me cramponner !

lundi 19 janvier 2015

SAINT VINCENT TOURNANTE 2015 : GILLY LES CITEAUX FÊTE LES 900 ANS DE CULTURE DU VIGNOBLE DANS LA COTE DE NUITS, EN BOURGOGNE.


Pour les bourguignons du vin, c'est un grand jour que célèbre la Confrérie des Chevaliers du Tastevin, qui se déplace, chaque fois, avec le Saint Patron,  dans un village vigneron différent.

Saint Vincent serait considéré comme le premier des vignerons, car dit on, il serait à l’origine de la taille de la vigne. De ce fait, il fut choisi comme saint patron.
Cette fête, fut crée en 1938 par les Chevaliers du Taste-vin, après la catastrophe du phylloxéra qui détruisit tout le vignoble.
 SON BUT :  apporter une aide aux confrères en difficulté. C’est donc une fête de solidarité entre les villages bourguignons.

Les Chevaliers du Tastevin - Photo provenant du site :
Cette année elle a lieu dans le Saint des saints, si je puis dire, à  
GILLY LES CITEAUX où elle est co-préparée par ce village et par celui de VOUGEOT, hauts lieux Bourguignons Cisterciens. Outre l'Abbaye de Citeaux, qui n'est pas très loin, ces lieux chargés d'histoire abritent :  l’un  une Abbaye et un château, l’autre le  célèbre  cellier du Clos de Vougeot.
   Il faut donc considérer  que l’on  va fêter   9OO ans de vigne en pays Cistercien !  
Ca n’est pas rien !
Si vous ne pouvez pas vous y rendre, FR3 Bourgogne fera une émission spéciale en Directe à 15h20 samedi 24 !

Programme de la fête sur le site “Saint Vicent Tournante :
Les cuvées vont être sélectionnées : on avance le chiffre de 13500 bouteilles à déguster  qui viennent toutes de la Cote de Nuits (entendez les cépages autour de Nuits Saint Georges ! (21)

En attendant, comme je vous en entretenais précédemment, nous avions pris un peu d'avance dans la  dégustation de ces nectars, avec la Confrérie de la Truffe de Bourgogne !

Dans le verre, la "robe" d'un Clos de Vougoet Grand cru 2001 _Cliquer sur les images pour les agrandir. 
 Comme vous le voyez ci dessus, lors de notre chapitre chez Lameloise, n'avions nous pas arrosé le repas de ce divin breuvage ! Un Clos de Vougeot Grand Cru 1999 de chez Armelle et Bernard Rion, Vendangé dans le clos de Vougeot dans la prestigieuse  Cote de Nuits, et Elevé par eux : un des fleurons de la Bourgogne !
La maison Rion se situe à Vosne Romanée, à deux pas de la Romanée Conti.
Je vous laisse imaginer les arômes ..........
Deux taste-vins, outil indipensable au gouteur. Dégustation mode d'emploi :  Les petites bosses du récipient permettent de "mirer" sa robe, puis on le hume (c'est plus facile dans un verre, mais moins esthetique), puis on aspire délicatement  le vin en bouche, on le mache ensuite, et
surtout, on le recrache, sinon, après plusieurs dégustations, on est
vite" pompette" ! On apprécie alors la longueur en bouche !
En attendant, si vous vous rendez à cette fête, pensez à choisir un chauffeur ! 
A votre bonne santé !

jeudi 15 janvier 2015

ET SI L'ON FAISAIT LES CHOSES SIMPLEMENT. ECOUTEZ LA VOIX DE SAINT REMI


Aujourd'hui, c'est la Saint Remi
Je ne résiste pas à l'envie de poster ce texte exposé par le saint homme à Clovis qu'il avait baptisé. (extrait du martyrologue romain). Si on le suivait, on résoudrait beaucoup de problèmes :
"Secourez les malheureux, protégez les veuves, nourrissez les orphelins… Que votre tribunal reste ouvert à tous et que personne n’en sorte triste ! Toutes les richesses de vos ancêtres, vous les emploierez à la libération des captifs et au rachat des esclaves. Admis en votre palais, que nul ne s’y sente étranger ! Plaisantez avec les jeunes, délibérez avec les vieillards !"
Son et lumière dans la basilique St Remi de Reims. Voir adresse du site des photographes ci dessous.

En ces jours où, au travers des médias, l'on s'aperçoit que bon nombre de personnes interwievées ne font pas la différence entre la liberté d'expression et la liberté de la presse, je pense que l'on devrait revenir à des valeurs plus simples c'est à dire qu'au lieu d'élaborer des tas de stratégies plus ou moins utopiques, on devrait déjà commencer par mettre en oeuvre une valeur de base : le simple respect d'Autrui.
Confucius a dit : "ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasse".