vendredi 24 juillet 2015

JE VAIS TE MANGER........ AU PAVILLON DU RAINES A DIJON

 C'est au jardin de l'Arquebuse, dans le pavillon du Raisne que nous avons pu découvrir cette intéressante exposition présentant la grande diversité des prédateurs,  ce dont ils se nourissent, leurs comportements et leurs stratégies pour s'alimenter dans tous les lieux et par tous les temps. c'est ludique et passionnant !
Plus de détails sur le site du Conseil Régional :



 Puis nous avons fait un tour dans le jardin ou nous avons pu observer une ribanbelles de petits cannetons dissippés qui apprenaient à regarder sous l'eau..... Pas encore à plonger, mais ce devrait être une question de jours ! admirez la position des palmes...... trop drôle !
 Je n'ai pu résister à l'envie de vous les montrer !
Vous en feriez bien autant, n'est ce pas !
 Au fait, comment se nourrissent ils ces petits oiseaux, à cet âge ? Les bords du bassin sont hauts et ils ne peuvent pas en sortir.... ils ont juste une iles ou l'herbe se fait rare.......Si quelqu'un sait !
Autre question : pourquoi certains ont ils des pattes jaunes et les autres des pattes noires ? S'agit il de deux races distinctes ! ou bien y a-t-il des mâles et des femelles ?
Ne me demandez pas de quelle race il s'agit ! j'ai a peine aperçu la canne (qui avait des couleurs de colvert) !

mercredi 15 juillet 2015

TOUT FEU TOUT FLEMMES - LA TOUR EFFEIL EN BEAUTÉ


 Mes plus belles images du feu d'artifice parisien, sur la 2....... avec quelques petites retouches pour le plaisir........
 J'ai pris beaucoup de plaisir, comme le public,  à ce spectacle !
et j'ai même découvert un nouveau modèle pour la statue de Marianne qui orne nos mairies..... Voir en fin de post !


Très sculpturale, la  cantatrice Julie Fushs,   dans sa robe noire tout à fait sage mais audacieuse, au concert top qui précéda le feu d'artfice.......ne ferait elle pas un beau modele pour notre Mariane Nationale  ! (voir en fin de post)
La voici en début de concert, avec Brin Terfel,  interprétant Carmina Burana de Carl Horff . Visage très classique et expressif, puis, ci dessous dans sa robe noire "révolutionnaire " si je puis dire, car la jupe elle aussi est transparente.
Vive le 14 juillet !
Les photos ont toutes été prises par MSG durant l'émission sur Fr 2

dimanche 12 juillet 2015

DE CARMEN AUX VICTOIRES DU JAZZ..... BELLE SOIRÉE A VOIR OU REVOIR......

Carmen parée de la muletta......
 Carmen aux Chorégies d’ Orange, à voir absolument !
Une fois terminée l’émission ludique que je regardais, j'ai zappé  sur cette scène et j’ai été séduite ! D’abord par les chanteurs fort bien choisis, ensuite par le décor dépoussièré... Bref, Carmen a fait un leefting ! et c’est tant mieux !

 Cet opéra emblématique commençait à furieusement prendre la poussière, à tel point que je n’éprouvais plus de plaisir à l’écouter.... Pourtant, ce fut le premier opéra que je découvris lorsque j’étais gamine.....
Bravo à Louis Désiré, le metteur en scène dont les décors et costume sont super justes. Jusqu’à le muletta d’Escamillo qui devient une merveilleuse cape et le linceul de la Carmencita !
Les voix étaient fort bien choisies, bien dans leurs rôles : Kate Aldrich (Mezzo - Carmen), Jonas Kaufmann (Don José) beaux et bons comédiens, jouant juste :  un régal....
Alors, si vous étiez de sortie, ne manquez pas cette émission qui est encore  quelques jours sur le net.....


Le doigter de Gregory Privat.....
Lorsque le rideau est tombé, je n’avais vraiment pas sommeil,
aussi j’ai embrayé sur le festival des victoires du Jazz au théâtre de la mer, à Sète, et là encore, je me suis régalée !
Quel bonheur de voir comment la musique peut être fédératrice d'amitié dans le métissage étonnant que permet le Jazz !
Mon coup de coeur..... Thomas Enhco.

Jacky Terrasson - Thomas Enhco - Gregory Privat - Lisa Simone, Airelle Besson et quelques autres....
Airelle : et dire que son père tenait absolument à lui faire jouer de la harpe.....
Quelle virtuose dans cette grande fille toute simple !
A écouter ou ré-écouter en soirée, de péférence : 
Le Theatre de la mer à Sète. Magic !

jeudi 9 juillet 2015

PARUTION SCIENCE ET VIE SUR LA CHINE

 Hier j'ai eu une bonne surprise et je tiens, puisque cette revue est dans les kiosques,  à en faire profiter les personnes qui comptent aller en voyage en Chine, ou qui en reviennent, ou celles qui ont des images de la Chine pas forcément objective.
Cette revue, que j'ai dévorée dans le train, m'a permis de "réviser" une part des connaissances que j'ai acquises durant ces dernières années au gré  de nombreux ouvrages. C'est donc une approche grand public bien cernée et joliment imagée.
 On y parle de la civilisation chinoise, des arts, mais aussi des aléas historiques et des "idées toutes faites" qui circulent encore en Europe.
Du passé le plus lointain à nos jours, une occasion de faire le point sur ce grand pays aux multiples visages  et qui est  issu d'une civilisation extraordinaire.  Cela permet de glisser un pas vers la sinologie et d'entrer, pour ceux qui veulent en savoir davantage, dans sa découverte passionnante.
Bonne lecture !

lundi 6 juillet 2015

LES CLIMATS DE BOURGOGNE Inscrits au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

J’ai été très surprise, le 5 juillet de constater que les medias nationaux sabraient beaucoup le champagne mais ne s’étendaient pas sur les Climats bourguignons.
Les reporters étaient  sans doute plus parisiens, et la Champagne plus proche pour réaliser leurs prises de vues.....
En tout cas c’est comme cela que je veux le comprendre, car le vignoble bourguignon n’a rien à envier à la Champagne !


Quelque part du coté de Vosne Romanée. Photo MSG
 Aubert de Villaine, président de l’association des Climats de Bourgogne  s’est exprimé avec chaleur et enthousiasme.
“Cette inscription a-t-il dit, est le fruit d’un travail  mené de concert par les collectivités, les services d’Etat, le comité scientifique, le monde viticole, les entreprises et les mécènes, accompagnés par 64OOO personnes constituant le Comité de soutient”.

Aubert de Villaine.

Carte des climats de la Cote de Nuits, non détaillée.
 Qui dit climat, dit une parcelle de terrain unique au monde de par la qualité de son vin (il y en a ainsi 1247 dans les cotes de Nuits et de Beaune). Chacune, a ses caractéristiques propres, dues au terrain, à l'orientation, au temps..... ce qui permet, naturellement cette grande diversité de crus sur une cote qui au demeurant n’est pas si longue (60 KM). La tradition des cultures et de "l'élevage" des vins, depuis le haut moyen âge (12e siècle), a permis de sauvegarder toute cette  richesse. Ainsi, que ce soit sur la cote de Nuits ou  sur la cote de Beaune, chaque appellation a ses caractéristiques propres. Le vin est naturel, non coupé, non sucré. Il est choyé et élevé selon les traditions ancestrales.
Ce qui fait qu’on  parle moins en général du Bourgogne que du Bordeaux, c’est que les parcelles ne sont pas grandes et donc que les quantités récoltées ne peuvent pas fournir la planète. Qui dit rare et de qualité, dit cher, les climats de Bourgogne sont chers, mais ils sont uniques et irremplaçables.
Si vous ajoutez que d’une année sur l’autre, un même cépage vieillira différemment, vous imaginez l’immense palette de saveurs que ces vins précieux peuvent vous apporter.

Les deux cartes proviennent du Net.
 Pour fêter l'événement, une "Paulée des Climats" sera organisée jeudi 9 juillet à partir de 20h, dans le parc du château de Meursault.

Domaine de la Romanée Conti - le Climat le plus célèbre de Bourgogne - photo MSG

Tout savoir sur la Romanée Conti, le vin de Bourgogne le plus cher du monde, hélas...... (je dis hélas, car je crois que je n’aurai jamais l’honneur d’en gouter........) 
et sur les autres vins de Bourgogne........
et

vendredi 3 juillet 2015

FRAICHEUR AU JARDIN DE MAITÉ

 Ces photos ont été prises pour la plupart, dans le jardin d'une amie, il y a quinze jours........
Cliquez dessus pour les agrandir et obtenir ainsi un peu de fraicheur !
Mais je voulais  aussi vous faire profiter de l'ombre apaisante de ce saule, qui lui, règne au bord de la mare de mon village.

 Maité, elle, habite de l'autre coté de la "montagne", à l'entrée d'une jolie vallée verdoyante qui s'appelle le Val Suzon. Dans son jardin,  elle ne compte plus le nombre de plantes qu'elle cultive et dont elle connait tous les noms : c'est un mini jardin botanique ou l'on se régale a chaque instant. Surtout si on le visite avec elle ! Elle y joue sur les formes et sur les couleurs. C'est sa passion.
Et pourtant, cette fichue canicule rend ces beautés si éphémères !

Ici, l'entrée du Potager, domaine de Monsieur......
 Partout des surprises, de formes, de couleurs, des odeurs....... Je n'ai hélas pas assez de place pour tout vous montrer !
 Les abeilles butinent sous le regard de Minette qui joue les espion en se camouflant derrière les herbes de Pampa !
 Sous les tonnelles, au milieu des clématites et des roses, entendez gazouiller les oiseaux........ et n'hésitez pas à entamer une petite sieste.
Mais ce que vous ne voyez pas, c'est que Maité est une fidèle amie de la Truffe de Bourgogne, qu'elle courtise depuis deux décennies....... a quand un petit noisetier truffier dans cet Eden ?

dimanche 28 juin 2015

GRENIER DE TALANT, DERNIER JOUR

C'est le dernier jour de l'expo "3 femmes trois chemins d'art"........
Il nous restera ensuite à faire le bilan qui s'avère positif...... alors, si cela vous dit !

jeudi 18 juin 2015

NADINE MOREL : LES ATELIERS DE LA SARDINE EBLOUIE.

Je viens de visiter l’exposition de Nadine Morel, l'animatrice de  cet atelier d’art plastique, et j’ai eu l’impression de revenir au bon vieux temps, celui ou, devant mes chers élèves, je proposais des sujets qui avaient pas mal de points communs avec les siens.......
L’esprit "Beaux Arts" était là et je suis ravie de constater qu’il n’est pas éteint

Nadine Morel nous accueille.
 Les personnes qui passent par son atelier apprennent ce que c’est que la créativité, l'exigence du rendu , la précision du trait, l’observation mais aussi se laissent aller à leur créativité. Tout cela est teinté de connotations avec les artistes comme Dubuffet, Undertwasser, Gaston Chaissac et j’en passe.


 Le dessin est là aussi. Ah ! ces chères études doc...... que d’heures  avons nous passées aux Beaux arts à les peaufiner et combien elles étaient essentielles ! 
Un des nombreux livres objets tous plus réussis les uns que les autres.
Le volume  est abordé avec bonheur dans la réalisation de livres objets et d’une frise “dansante” et colorée passant du plan au relief.




L’utilisation de la couleur alliée à des techniques simples mais efficaces de jeux de fond rendent l’espace des plus joyeux ! 


 Si j’ai un conseil à donner à ceux qui ont des enfants ou qui veulent eux mêmes tâter de l’art pendant cet été, c’est de s’inscrire dans cet atelier.... s’il y a encore de la place.
Des stages sont organisés 
du lundi 20 au vendredi 24 juillet 
et du lundi 3 au vendredi 7 aout,
 de 14 à 18h

 Tiens ! ça me rappèle quelque chose : voir  "mon espace création", dans la marge.........
Connaitre des artistes : la démarche de Dubuffet
Nadine me racontait qu’elle avait été contactée pour intervenir auprès d’étudiants en commerce. Je m’en réjouis, car cela fait plusieurs décennies  que je répète "qu’il est indispensable de développer la créativité dans "toutes les écoles" :  la créativité est utile dans tout ce que l’on entreprend. Après tant d’années de vaches maigres pour l’enseignement des arts plastiques, le comprendrait-on enfin, et j’ai souri dans mon for intérieur lorsqu’elle m’a dit que la société actuelle formait des moutons (moi j’ajouterai des moutons avec des dents), car c’est ce que je clame aussi depuis fort longtemps : mais, bonne gens, "être créatif rend libre" !  C'est bien là le problème !

Se renseigner auprès de Nadine Morel 
- L’Atelier de la Sardine éblouie, à Fontaine les Dijon.
Contact :

A dévorer sans restriction chez Taschen Hundertwasser
Jean Dubuffet : il y a l’embarras du choix, dans ce domaine
Gaston Chaissac, un régal  : de l’utilisation des déchets les plus humbles pour en faire de l’art.........
Post et Photos réalisés avec l'accord de Nadine Morel 
Mille excuses pour la taille des polices de caractères qui aujourd'hui elles aussi sont animées de créativité ! je ne parviens pas à les assagir.......

jeudi 11 juin 2015

L'AMITIE EST UNE BELLE CHOSE..... XIE XIE NI !

Je voudrais remercier ici toutes les personnes qui  sont venues ou qui ont été présentes par la pensée, à ce vernissage, ainsi que les autorités qui l'ont permis et l'artisan, Mr Buonocore, qui l'a géré.
Ce fut une belle marque d'amitié qui m'a été droit au coeur.
Photo réalisée par une amie depuis la mezzanine. Xie xie ni !

 Je voulais dire aussi que :
l’idéal, pour la calligraphie chinoise,
serait de la présenter sans vitre 
car le verre lui fait perdre  une grande partie de sa magie 
mais malheureusement
je n’ai pas encore trouvé le maroufleur  sur rouleaux
qui ferait cela à un prix raisonnable,

veillez donc excuser cet “appauvrissement” de l’oeuvre du à son encadrement.

Madina

dimanche 7 juin 2015

ACCROCHAGE 3 FEMMES 3 CHEMINS D'ART...... À TALANT

Ces oeuvres sont en cours d'installation (car il manque encore la nappe) -  Florie Johannot et  Madina,....... 
CA Y EST
Après quatre jour de travail, l'expo est presque en place...... encore quelques petites retouches à faire....... et rendez vous mercredi 19h - au Grenier de Talant, rue Notre Dame, dans le village médiéval ( banlieue nord de Dijon)
Maryvonne Johannot 
Florie Johannot
Madina (Martine sbolgi Guinet)
Vous attendent nombreux !
Oeuvre de Maryvonne Johannot.

samedi 6 juin 2015

THIERRY COURTADON SUR TF1

Il y a quelques mois, je vous parlais de cet artiste . Voir dans les libellés, artistes à découvrir.
 Hier sur TF1, au 13 h, un beau reportage nous faisait découvrir son travail. Je ne résiste pas à L'envie  de vous donner les coordonnées du reportage afin que vous puissiez le visionner :

Photos prises pendant l'emission
Cet artiste hors norme utilise la pierre de Volvic à laquelle, malgré son poids considérable, il donne le mouvement.

Guettez les expositions parisiennes car il devrait nous dit-on exposer dans quelques mois dans les jardins du Palais royal !
Un rendez vous à ne pas manquer.