jeudi 10 août 2017

ET VOUS, VOUS PARLEZ VOUS ?



Le fait de “s’entendre dire.”....... est sain "dixit" les psy !

Personnellement, et, bien que je ne les fréquente pas, je le fais souvent et je n’ai pas du tout le sentiment d’être “gaga” ! 
Pourquoi je le fais souvent ? 
mais par ce que :
Je me tiens compagnie
je dialogue avec moi même
j’ironise,
je me renvoie dans mes buts !
je m’encourage,
je me rassure, 
je me tance,
je me concerte
et je m’amuse !

vive le monologue ! c’est plutôt sain !

samedi 5 août 2017

LE DIVAN ET LA CULTURE........JEANNE MOREAU


Chers lecteurs, sur la scène, les grands artistes nous tirent leur révérence........ et parmi eux, Claude Rich et Jeanne Moreau sont les plus récents.

J’ai eu du plaisir à revoir l’émission  “LE DIVAN” ‘d’Henri Chapier (1993)  qui avait pour invitée Jeanne Moreau alors âgée de 67ans ! Quelle belle femme ! ...et comme elle a prouvé que talent et audace étaient "au programme", alors, dans les milieux artistiques ! Que d'innovations  ! 

Cette grande actrice qui a été si décriée par certains, a joué des rôles qui, si on les analyse aujourd'hui,  n’ont plus grand chose de sulfureux - surtout  lorsqu'on considère les moeurs actuelles ! Pour exemple, il n'est que de regarder le feuilleton "Plus belle la vie" diffusé à une heure de très grande écoute...... et regardé par beaucoup de jeunes : à longueur d'épisodes, on n'y hésite pas à montrer des couples qui se font et se défont  (entre partenaires "interchangeables), des amours à trois, et j'en passe......c'est bien simple, à coté, le scénario de  "Jules et Jim" de Truffaut,  semble  une histoire écrite pour la patronage !
Le divan de Chapier n’a pas pris une seule ride, et les programmateurs ont eu raison de le rediffuser. Avec des moyens simples, H. CH. avait eu le mérite de brosser un portrait élégant et sincère de la comédienne.

C’est derniers temps, on nous a programmé des spectacles datant des 50 dernières années : les variétés des Carpentier, des films, de la haute couture - alors si créative !..... etc
  Dans ces années là, c'était le temps des 30 glorieuses. Il y avait de l'argent et un tout autre état d'esprit. On ne copiait pas :  on inventait, et quel tourbillon c'était !
 Je doute un peu que ces émissions  attirent beaucoup la jeunesse actuelle plus portée sur des personnalités de son temps, et sur les nouvelles technologies. Cependant, pour une grande tranche de la population - celle des aînés - quel plaisir de revivre ces moments savoureux...... où régnaient liberté et  créativité  !
.....et puis je me dis que je me trompe peut-être,  que les jeunes ne sont pas "fous" qui savent apprécier les belles choses, même, et peut être "surtout" s’ils les découvrent de façon fortuite.

Alors, les programmateurs, n’hésitez pas à nous rediffuser  des concerts, pièces de théatre, variétés déjà dans vos archives. Il y a de fort beaux moments à offrir à un public large. Diffuser la culture quel vaste programme !
A une époque où la "tendance" est à "zapper" sans cesse, le nez scotché sur les portables, et où on subit une "overdose" de policiers, c’est bien de se reposer sur des valeurs culturelles qui ont fait leurs preuves.

PS : J’apprends que l’émission de Marck Olivier Faugiel “le divan”, va disparaître. C’est une erreur car c’est justement un moyen de découvrir ces personnalités sous un angle plus intime et certainement plus sincère aussi.

lundi 24 juillet 2017

TIPIS ET CHIENS DE CHASSE A LA FÊTE DE LA NATURE ET DES CHIENS, A VITTEAUX

Cliquez sur les photos pour les agrandir. Ces photos ne sont pas libres de droit.
Non, vous ne rêvez pas, ce sont bien mes photos que vous voyez là...... je les ai faites hier sur le champs de course de Vitteaux-Marcilly (21), lors de la "fête des chiens et de la nature".
Ce sont presque de "vrais indiens",   tant tous les détails de leurs mises sont soignés.
De plus, ils étaient joyeux et très accueillants dans leurs vêtements de peaux ornés de perles et de plumes.
Ils ont tout réalisé eux mêmes et ils semblent beaucoup s'amuser à ces pratiques : confection de vêtements, de parures, d'armes, de tipis...... monte des chevaux, spectacle. Un vrai régal !
J'ai eu beaucoup de plaisir à rencontrer cette association de Villiers sur Suize
- dans la région de Chaumont en Haute Marne -
et si vous souhaitez en savoir un peu plus sur leur association, j'ai trouvé l'adresse sur le net. 


 Je regrette pour eux, que placés comme ils l'étaient, ils n'aient pas reçu autant de visites qu'ils le meritaient. C'est bien dommage.

Pendant ce temps, tout à coté, les chiens de chasse et les équipages étaient à la fête : 
sur mes photos, vous assistez à la confirmation des jeunes chiots de race "griffon fauve de Bretagne"........ un spectacle à voir si vous ne l'avez jamais fait....... gentils tous ces toutous, chaque portée sagement rangée aux pieds de leurs maitres...... Ils attendent patiemment leur tour pour être examinés et "confirmés" {pedigree à la clef)
cela ne vous empêchera pas d'aimer tout autant les "corniauds", n'est ce pas !
surtout lorsqu'ils sont bons et à la chasse et à la truffe ! encore que là, il vaut mieux des chiens de bergers.....
Dans un autre champ, sous les abris, les chiens d'équipage, vautrés les uns contre les autres, attendaient calmement  qu'on vienne les chercher pour montrer leur savoir faire, et les sonneurs n'étaient pas loin !
La encore, les races étaient nombreuses. Ce qui m'a amusée, dans l'un de ces abris, c'est le décor....... Voir ci dessous.  Qu'en pensez vous ? plus vrai que nature !
.....Les toutous, eux, ne sont pas dupes !

jeudi 20 juillet 2017

LORSQUE "MA" BOURGOGNE EVOQUE SUR SES HAUTEURS UN PETIT AIR DE TYROL : RENCONTRE AVEC DES HAFLINGERS .....


"Le Haflinger est de robe alezane  aux crins lavés , cette particularité permet d'identifier la race sans ambiguïté. Toutes les nuances de l'alezan sont admises, la palette allant de la couleur d'or clair à l’alzan brûlé - couleur proche de celle du café torréfié. La crinière et la queue sont d'une couleur blanche à jaune pâle, particularité que l'on appelle les «crins lavés” .
c’est tout ce que je vous dirai de ce cheval car il y a un site fort bien documenté sur cet animal et qui detaille  tous les points de vue : origine -  historique - sélection - capacités et j’en passe.)

tout savoir sur le haflinger..... sur :

Ceux qui me connaissent savent mon "attirance" pour les chevaux, aussi ai-je passé un très joli moment  à côtoyer ces 7 montures  si paisibles et si gracieuses  aussi......

C’est par ce que leurs charmantes amazones m’ont autorisée à les photographier que vous les voyez là DE DOS, mais permettez moi, plus loin, en cachant leurs visages, de respecter leur intimité.
Evidement, pendant que les montures se désaltéraient, près de la mare du village, je me suis mêlée au groupe, histoire de humer le parfum des chevaux...... et j'ai été surprise de constater que les haflinger sentent beaucoup moins fort que les autres espèces........ 
Chacun s'est désalteré (car il faisait très chaud) et a bu dans le "pochon", à tour de rôle, l'eau prise à la fontaine du village......

Puis, leur périple n'étant pas terminé, ils sont repartis avec leurs cavalières vers le village voisin......
le calme de ces chevaux est étonnant........ on ne peut que les aimer !


N'est-ce pas qu'elles ont fière allure ces amazones...... si jeunes et déjà si posées  ! 


vendredi 14 juillet 2017

VISITE AU WALCHENSEE EN BAVIERE

Je vous ai abandonnés quelques jours car je suis partie en  Bavière, profiter de ma famille et de la nature qui, là bas,  rime avec culture.......

Aussi en ce 14 juillet ce sont des images qui vous permettront de respirer l'air pur des cimes, que je vous offre ! ........
cliquer sur les photos pour les agrandir.
Nous sommes au bord du Walchensee...... beau lac aux eaux pures et changeantes........ au sud est de Munich
Tandis que les jeunes, partis le matin, arpentent les flancs de la montagne, nous prenons  la télécabine (A) :  Beau dénivelé ! Air grisant........  paysage à l'infini......

Dans la cabine, un jeune allemand me fait une petite place pour que je puisse admirer la vue..... 
il mesure facilement 2 mètres et je me sens toute petite...... je lui arrive à peine au dessus de la taille !
La chaine des Alpes Bavaroise est impressionnante, l'air  léger :  on se sent pousser des ailes ! 
On n'a plus tellement envie de redescendre ! On est si bien, loin du bruit et de l'air vicié des villes !
Les jeunes nous rejoignent, et comme ils ont très faim,
 nous redescendons pour déjeuner au bord du lac.......
La petite chapelle, sur l'autre rive (jugenhaus Klosterl) égrène doucement l'heure..... instant suspendu !
Magnifique Bavière où les "naturels" portent toujours le costume traditionnel : dimanche et jours de fête........... admirez le plumet de blaireau que ce monsieur a sur son chapeau et ses "fameux"protèges mollets. Je puis vous dire que ses bretelles étaient fort joliment brodées de couleurs vives mais resterai discrète et garderai pour moi son visage (Il a gentiment accepté que je le photographie de face aussi....mais je ne lui ai pas demandé la permission de mettre son portrait pourtant fort jovial)
J'ai déjeuné d'une somptueuse omelettes aux giroles dont le souvenir n'est pas prêt de me quitter.

Sur la façade de l'établissement : hotel Zum Schwaigerhof, une fresque rappèle que l'on pèche dans ces eaux pures des espèces locales, dont je n'ai pas retenu le nom...... 

vendredi 30 juin 2017

SIMONE VEIL : LA PERSONNALITÉ FEMININE N°1 DU SIÈCLE.

Juste un mot :  merci pour la cause des femmes !
 "Nous vous aimons, Madame " - Jean D'Ormeson...... (discours lors de la réception de Simone Veil à l'Académie........ )
Resumé succint de son cursus sur :

Et partout sur les medias............

En ce jour de son "départ", France 2, bouleversant ses programmes,  diffuse un hommage à cette grande dame. Une chance que je n'ai pas éteint le poste après le journal de 13 h !
J'ai ainsi pu revoir  le "Vivement dimanche" auquel elle avait participé  :  une émission pas morose pour un sou,  truffée d'humour, où de grandes artistes féminines furent invitées (Danièle Darieux, Nathalie Dessay, Céline Dion dans tout l'éclat de leurs talents ...).
Simone Veil était entourée de  ses deux fils à l'humour ravageur, et de son époux, Antoine Veil, qui n'hésita pas à se mettre au piano pour  jouer du Bach ! (un musicien Allemand, comme il se plut à le souligner...) Il ne fut pas le dernier à humoriser :
"Je regrette  (répondit il à une question de Michel Druker) qu'elle n'ait pas fait une carrière politique, car, on n'aurait pas vécu "les 30 nonchalantes" après "les 30 glorieuses !".

mercredi 21 juin 2017

CANICULE ET ORAGES, C'EST BON POUR LES TRUFFES......

PHOTOS MSG.
Cherchant la fraicheur, j'étais sortie pour faire des photos en sous bois,  lorsqu'un éclair traversa le ciel derrière les branches de ces arbres.... Evidement, je ne pus le photographier car rien ne l'annonçait sinon quelques gros nuages noirs qui montaient de l'Est et qui, peu visibles, du fait de la lumière intense, pouvaient laisser penser que le ciel était bleu.....

 Chacun sait que les orages sont "bons" pour la poussée des truffes, tellement bons, que certaines truffes en surface se mettent à grossir jusqu'à "affleurer" et être visibles......
C'est la première poussée de notre truffe d'automne, tuber uncinatum/aestivum, qui grossit dès les mois chauds, attirant le flair des sangliers et celui des chiens truffiers......
D'ailleurs, un peu  plus tard, je croisais deux chiens, dont l'un creusait le sol avec entrain, tandis que l'autre, jeune chiot, semblait prendre une leçon.......
Le maitre était à deux pas, tenant un petit seau et une pelle. Pratiquait il une séance d'éducation au cavage ?  je ne lui ai pas demandé..... mais ça y ressemblait !
Mais il y a un revers ! C'est ainsi que les medias s'emparent du ramassage de ces ruffes "fleur" et le divulgent, reliés par certains restaurateurs. 
Chers amis, ceux qui sont dans la truffe depuis longtemps vous diront tous que ces truffes là sont faiblement parfumées. Certes on peut les manger, elles donnent du croquant au plat cru qu'elles accompagnent,  mais rappelez vous que si l'ouverture du ramassage n'est pas encore donnée c'est bien qu'il y a une raison ! De grâce qu'on ne me dise pas que ces truffes d'été  embaument !    C'est faux  ! et il faut être bien snob pour s'extasier en les croquant !
Cependant, il faut savoir que ces truffes là jouent aussi leur rôle car  si elles sont  perdues pour le caveur, elles ne le sont pas pour tout le "monde" ! Goûtées de tous les prédateurs du sous bois, elles seront  dévorées  bien avant septembre : vers des mouches à truffe, sangliers, et autres bestioles ayant un peu d'odorat..... vont se mettre à l'ouvrage et ce n'est pas une catastrophe, loin de là !
Le cycle ainsi perdurera, puisque leurs défécations - contenant les spores des champignons -mycchorizeront à leur tour les  terrains alentour.....
Donc, si l'on a de la chaleur et de  l'orage en juin juillet et aout,  on peut espérer, à condition que les semaines suivantes ne soient pas trop arides, que l'on pourra avoir une très belle saison truffière....... faisons donc quelques voeux ! 
LA PATIENCE PAYE PARFOIS !
Au retour ce beau ciel s'offrit à mon viseur........

jeudi 15 juin 2017

JUIN : LA SAISON DES FLEURS RARES EN BOURGOGNES

Photos MSG
 Ne dirai-t-on pas une tapisserie à Mille fleurs ? Hier, le sous bois en était tapissé ! Merveilleuses Bourgogne où poussent ces fleurs rares...... et je ne vous parle pas des fraxinelles qui elles aussi habitent ici.......
Mon blog, je vous rassure, ne va pas devenir un blog de fleurs, mais celles ci valent bien qu'on les contemple.
Il s'agit donc, chers visiteurs, du lis martagon...... là où je l'ai photographié, on est sur un plateau à 500m d'altitude.
Le bord du chemin, lui,  était tapissé de fraises des bois !

vendredi 9 juin 2017

LE JARDIN DE MAITÉ.......

C'est un jardin privé, presque un jardin botanique,  le jardin de Maïté !
Maïté dans son jardin. Au fond, le cerisier.......
 C'est un jardin fait avec amour. Je n'exagère pas...... depuis...... tant d'années, sa muse le cisèle. Elle  en a fait un parcours plein de surprises de senteurs  et de beauté......
L'expérience continue : c'est un jardin vivant !   
Derrière le rosier, le potager soigné par son époux.
 Elle ne cesse de  modeler. d'imaginer, d'harmoniser, de créer des contrastes..... 
 ... comme un peintre, mais avec les connaissance d'un horticulteur ! 
Chaque année réserve ses surprises ! 
Le chat tient son rôle d'hôte, discret,  en jouant les Douanier Rousseau, tache chaude dans la végétation......
 les feuillages les plus excentriques côtoient les roses odorantes et pulpeuses.
 C'est un jardin musical aussi où les oiseaux de toutes sortes s'expriment à coeur joie dans un concert permanent ! c'est du bonheur où l'effort disparait laissant place au plaisir !
Photos Msg. Cliquer sur les images pour les agrandir.

vendredi 26 mai 2017

SABOTS DE VENUS - -CYPRIPEDIUM CALCEOLUS


clichés MSG. Cliquez sur les images pour le agrandir.

Les re-voilà, ces fleurs merveilleuses, fidèles au rendez-vous.......
Il y avait quelques années que je n'étais pas revenue sur ce site.......
 Cachées sous les grands arbres, on pourrait passer sans les voir, tant elles se font discrètes......
 Cependant, leur besoin de lumière les trahit puisqu'elle s'orientent toutes vers le chemin......
Ce qui m'a surprise, c'est le trajet qu'elles ont parcouru en quelques années. Elles sont  passées du bord droit au bord gauche de cette allée forestière......  Je n'ai cependant pas vu de taxons apochromes comme c'était le cas autrefois.
La plupart des autres orchidées présentes sur le terrain étaient bien avancées ( cephalentera longifolia - orchis de Fush - orchis brulé ) Seul cette listera ovata -à gauche- était encore bien "fraiche".

Les oiseaux chantaient à pleine gorge, merles, grives musiciennes, pinsons : un concert !  Le ruisselet murmurait, où têtards ou tritons s'agitaient.


Non loin de là, dans la rivière, près du moulin, les truites faisaient face au courant, tranquilles, sans doute parce qu'elle n'y sont pas pêchées.