mercredi 30 mai 2012

RHUBARBE.... ET POURQUOI PAS UNE PETITE RECETTE ?

 Le mois de mai est la saison de la rhubarbe.
Cette plante est loin de faire l’unanimité lorsqu’il s’agit de la déguster.
Elle constitue pourtant un dessert original, riche en fibre et gouteux si l’on sait en tirer parti.
Je vous donne ci-joint ma recette rapide, pour la cuire, afin qu’elle ne soit ni trop “liquide”, ni trop sucrée. (voir le document en bas di post).

L'épluchage de la tige est indispensable avant la cuisson.

Un portion de crumble 
 Une fois ma rhubarbe cuite, j’en ai fait un crumble. Mais il existe de nombreux accords possibles... A vous de les chercher et d’opter celle que vous préférerez. 
Bon appétit !
Avant de passer à la recette, regardez bien la photo ci dessous :
Cette plante magnifique a été photographiée  dans le potager
de Barbirey. De quoi s'agit il ?

cliquer sur le document pour agrandir
Note : jetez le vert des feuilles qui, contrairement aux blettes, est impropre à la consommation car toxique.

3 commentaires:

DG a dit…

Ça à l'air vraiment délicieux...
Je vais probablement essayer ce week-end.
merci :)

tubermamie a dit…

Vous allez "vous pour lécher les babines" si j'ose dire. L'avantage d'ébouillanter la rhubarbe c'est que ça ôte un peu de l'acidité.
Allez, je vais retrouver Nicky de St Phalle.et Jean Tinguely.... j'adore cette époque de l'histoire de l'art, c'était une explosion d'idées et de trouvailles et surtout les artistes s'amusaient : ludique était bien présent.

laurencedj a dit…

Je retrouve avec plaisir ton blog,ta photo représente certainement des poirées d'ornement, qui peuvent être comestibles, à côtes rouges et parfois jaunes.