mardi 3 avril 2012

CHEMINER DANS LES PAS DE CESAR AU MUSEO PARC ALESIA

Les intrépides gaulois ressuscitent et reprennent les armes.
Histoire d'une défaite, mais aussi de la naissance d'une nation.
Le musée du  Muséo Parc d'Alesia
Conçu par Bernard Tschumi 
m'a intéressée. (cliquer sur les images pour les agrandir)
Le pare soleil est constitué d'une ceinture de bois à claire-voie
 Je lui ai trouvé de petites analogies plastiques extérieures avec la cathédrale d’Evry de Mario Botta : sa forme circulaire  et la couronne d’arbres sur la terrasse mais les choses s'arrêtent là. : la destination du bâtiment et  les matériaux mis en oeuvre étant fort différents.
L’entrée se fait par un atrium lumineux a l’éclairage semi zénithal.Impression de  légèreté architecturale, c'est une sorte de sas neutre qui permet de remettre la pensée à zéro avant la remontée dans le temps, en 52 Avant J/ C.
La double volée de rampes circulaires amène dans les salles d’expo et sur la terrasse, un peu à la manière d’un  certain musée new-yorkais.  Les salles judicieusement réparties sur le périmètre circulaire proposent des vitrines interactives et des objets pour la plupart reconstitués de façon remarquable. Nous sommes dans l'archéologie pratique....
L'espace d'accueil
 Il y a quelques objets d’époque, mais ils sont assez limités. J’ai trouvé la mise en place de ce lieu très didactique des plus heureuse, jouant des technologies les plus récentes et des trompe l’oeil. L’esprit reste en éveil tout le long du parcours.

  En extérieur, une animation romaine, entre les fortifications reconstituées de César, nous donne une petite idée de ce qu’étaient les mouvements des centurions pendant la bataille.
La terrasse plantée de chênes et de bouleaux

J’ai bien apprécié l’architecture du batiment et la terrasse, l’ensemble très didactique des explications, quelles soient donnée sur paneaux interactifs ou par audioguide, la qualité des reconstitution d’objets. 

Cesar vous accueille, assis sur son siège curule. 

Pour finir, je me suis félicitée d’avoir lu “la guerre des Gaules” du Généralisime Cesar. D'abord, ce texte est fort intéressant. Ensuite, moult détails me sont revenus à l’esprit, ce qui rendait la visite beaucoup plus vivante. 
Pour conclure, on peut dire que les technologies gauloises de l’époque on permi l’évolution de l’art  de la guerre romain.
MuséoParc Alesia - 21150 ALISE SAINTE REINE - BP 59
contact@alesia.com

1 commentaire:

tubermamie a dit…

C'est amusant, FR3 faisait ce jour un bilan des 8 premiers jours de visites de ce lieu. Les prévisions sont dépassées. Les visiteurs ne sont pas que français......
Des belges, des italiens et des allemands ! (certains me comprendront)

Après 8 jours d'ouverture, c'est super !